Société › Kiosque

Cameroun: Sommaire du N°118 d’Emergence en kiosque

Dans son Editorial, le directeur de publication revient sur le comportement rébarbatif de Chantal Biya lors des obsèques du grand frère du président à Mvomeka’a

« Chantal Biya affiche une attitude inacceptable », titre l’éditorialiste. Pour lui, la première dame a ainsi jeté le déshonneur sur la personne du président de la République. Bien plus, elle devrait savoir que Paul Biya est chef de l’Etat, ce qui est lourd de sens. Elle doit comprendre qu’il appartient à tous les Camerounais et qu’il ne devrait pas subir de tels affronts en public, surtout au moment où nous traversons une période charnière de notre histoire. A lire absolument en page 2.

En Politique, c’est la sortie médiatique de Mgr Tonyè Bakot le 15 octobre dernier sur la question bamiléké qui retient l’attention. Se basant sur le fait que le prélat a déclaré qu’à compétence égale il faudrait penser aux autres, votre journal se demande comment concilier compétence et compétitivité. Parole est ainsi donnée à 10 experts triés sur le volet qui donnent chacun sa solution : Dr Hilaire Kamga, Pr Ntuda Ebodé, Dr Owona Nguini, Patrice Nganang. A lire absolument en pages 5, 6 et 7.

En Politique toujours, au lendemain du congrès du Sdf où l’on a vu le Rdpc être invité à ces assises, Ni John Fru Ndi est devenu le chairman de « la majorité présidentielle non déclarée ». Une sympathie à l’égard du pouvoir qui marque la fin de l’époque où le leader du Sdf était le chef de file d’une opposition assoiffée de changement. A lire absolument en page 8.

En Economie, votre journal s’intéresse à la coopération économique Cameroun-France. Il est mis en évidence les propos tenus par François Hollande lors du sommet de la francophonie à Kinshasa qui a annoncé la fin des réseaux mafieux qui ont aidé de nombreux chefs de l’Etat à se maintenir au pouvoir. Toutefois, cela est-il réellement possible ? A lire en page 4.

Emergence en kiosque
Emergence)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé