Société › Kiosque

Cameroun: Sommaire du N°131 d’Emergence en kiosque

Dans son édito, Magnus Biaga évoque le «Renouveau et son manque d’humilité». Le journal énonce par une forte odeur de remaniement et revient sur la démission de Benoît XVI

Dans son Editorial, un fait majeur retient l’attention du directeur de publication Magnus Biaga : « Le Renouveau et son manque d’humilité ». En effet, il pointe un doigt accusateur sur le défaut d’humilité de la classe dirigeante camerounaise, en commençant par son chef. Déjà, ce dernier se distingue par un certain mépris vis-à-vis de ses principaux collaborateurs qu’il ne voit presque jamais et à qui il ne s’adresse que par personne interposée, par téléphone ou par notes de service. Une attitude qui s’est imposée au sein de toute la classe politico administrative et qui se matérialise par la souffrance accusée par les usagers des départements ministériels et autres administrations à se faire recevoir par ceux qui dirigent. Pourtant, l’humilité est une valeur intrinsèque et cardinale dans la vie d’une nation, ce, pour une meilleure cohésion sociale. A lire absolument en page 2.
En Politique, le journal perçoit « une forte odeur de remaniement » et pense que ces chamboulements devenus monnaie courante au Cameroun sont une routine qui dérange. Le fait pour Paul Biya d’avoir eu, en 30 ans de pouvoir, à user et abuser de cette pratique, a fini par donner comme l’impression que le concept de remaniement a été vidé de sa substance. Pourquoi et quand remanier ? Ce sont là les questions phares auxquelles répond le politologue Owona Nguini. A lire absolument en pages 6 et 7.

En Politique toujours, votre journal s’intéresse à la démission du pape Benoît XVI et pense que c’est une belle leçon d’alternance donnée par le souverain pontife à Paul Biya. Ce dernier refuse de s’imaginer qu’à 80 ans, il est forcément diminué. Il se croit encore capable de se maintenir au firmament tout en déniant l’évidence d’un Cameroun en plein chavirement. Or, il gagnerait beaucoup à prendre exemple sur le pape qui a démontré que même dans une monarchie de droit divin, on peut volontairement tirer sa révérence. A lire absolument en page 5. En Economie, Emergence s’appesantit sur les délestages répétitifs et décèle « La preuve du mensonge de l’Etat ». En effet, Ces dernières années, le gouvernement n’a cessé de faire savoir qu’il travaillait à la résorption des problèmes d’énergie. Le retour des délestages est un démenti fort à ces affirmations. A lire en page 4. En Société, le deuxième pont sur le Wouri retient l’attention. Le journal précise que la pose de la première pierre a été renvoyée aux calendes grecques. A lire en page 9. Ne ratez pas la traditionnelle Chronique politique de Patrice Nganang, cette semaine sur « l’idée d’autonomie ». A lire en page 9.

Emergence en kiosque

Emergence)/n

À LA UNE
Retour en haut