› Société

Cameroun – Spoliation des terres : l’Archidiocèse de Yaoundé accuse …

Mgr Jean Mbarga, archevêque de Yaoundé. ©Droits réservés

Une réaction à la Une de l’hebdomadaire « L’Evénement » de ce 14 décembre 2020 qui prétend que le ministre des Domaines du cadastre et des affaires foncières «Eyebe Ayissi et Mgr Jean Mbarga arrachent le terrain à 60 orphelins de Nkoabang (Centre)». L’archidiocèse de Yaoundé dément dans une mise au point publiée ce même jour et menace d’ester en justice les vendeurs de terrain véreux qui veulent nuire à l’image de l’Eglise catholique.

Ci-dessous le Communiqué de l’archidiocèse de Yaoundé

 » Depuis un certain temps, I ‘Archidiocèse de Yaoundé fait l’objet d’agressions visant notamment à spolier son patrimoine foncier. L’Archevêque de Yaoundé a donc entrepris de sécuriser ledit patrimoine, en procédant a des immatriculations là où besoin en est, et en rappelant les coordonnées des titres fonciers là ou ils existent

Ce projet de sécurisation réveille, depuis lors, des appétits de toute nature allant jusqu’à des procédures de vente irrégulières de ces espaces longtemps acquis par l’Archidiocèse de Yaoundé. C’est dans ce cadre que la paroisse de Nkoabang subit la pression d’usurpateurs et de vendeurs de terrain véreux déguisés en faux protecteurs d’orphelins fictifs. Aidés en cela par une certaine presse, ils entendent ainsi jeter l’opprobre et l’ignominie sur la légalité et la régularité des procédures qui ont présidé à l’obtention du titre foncier N0 1274 datant du 28 novembre 1954.

Archidiocèse de Yaoundé dénonce fermement ces agressions foncières et les calomnies y afférentes dont il est victime de la part de ces usurpateurs et vendeurs véreux. Le cas de la Paroisse de NKoabang étant paradigmatique de ces persécutions. Il rappelle que ces délits, de nature à porter préjudice aux personnes et à la paix sociale devraient être portés devant les juridictions compétentes le cas échéant.

L’Archidiocèse de Yaoundé réaffirme sa volonté de protéger en toute légalité son patrimoine pour le bien communautaire. Il appelle par ailleurs les fidèles, les hommes et femmes de bonne volonté à la vigilance permanente face à ces prédations foncières récurrentes.« 

Abbé Apollinaire Bertrand Ndzoumou Mendo

Chargé de la communication de l’Archidiocèse de Yaoundé

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé