Opinions › Tribune

Cameroun – Stella C. Meka Engamba : « la fusillade de l’église à Bali démontre l’exacerbation des assaillants »

Stella C. Meka Engamba, (photo : Inspire Africa)
Choquée par la fusillade de l’Eglise presbytérienne du Cameroun à Bali dans le Nord-Ouest, l’architecte, patronne du cabinet AR Design, constate l’exacerbation de la crise et appelle à un dialogue véritable. Ci-dessous sa tribune parvenue à notre rédaction.

 

 » Au nom de quelle revendication la fusillade dans une Eglise à Bali ce dimanche 22 aout a-t-elle pu être perpétrée ?

Aucune revendication ne saurait être justifiée en faisant couler le sang. En effet, rien ne peut justifier cet acte d’inhumanité, d’insensibilité et d’irrévérence. En arriver à ouvrir le feu au sein d’une Eglise, faisant fi du caractère sacré des vies humaines, faisant fi du lieu de culte en lui-même, lieu consacré à la Sacro-Sainte parole de Dieu et à ses mystères, c’est passer le cap de l’innommable.

Nous présentons nos condoléances attristées et notre réconfort aux familles éprouvées et condamnons fermement cet acte odieux. Par ailleurs, nous en appelons à l’ouverture d’une enquête en vue de l’interpellation des assaillants pour que la justice soit rendue au nom des victimes, au nom des libertés et au nom de l’Etat de droit.

Ne pouvant supputer de l’identité des assaillants, la nature de cet acte démontre à tout le moins l’exacerbation de ces derniers. Bien que contenue, cette exacerbation est aussi celle des populations du Cameroun tout entier relativement à des préoccupations de grande importance : crises sécuritaires et leurs corollaires, insécurité, chômage, pauvreté.

Autant de préoccupations qui font le lit au quotidien du délitement actuel de la situation sociale dans notre pays, un ras-le-bol général. C’est dire que le temps passant, les atermoiements de dialogue contribuent à repousser l’échéance d’un apaisement définitif.

En tout état de cause, I ‘heure est aux urgences: l’urgence de la réhumanisation de notre société, l’urgence de conjurer le sort, l’urgence de mettre un terme à ce cycle de morts, I ’urgence est aussi à la sécurisation multiforme des populations.

L’urgence est enfin au dialogue. Un dialogue véritablement inclusif qui permettra de trouver les équilibres consensuels susceptibles d’ouvrir la voie à la paix et à la reconstruction pour l’épanouissement de tous. »

Stella C. Meka Engamba, architecte


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé