Politique › Partis politiques

Cameroun-succession de Paul Biya : Franck Biya proche des chefs traditionnels du Nord

Franck Biya négocie les soutiens au Nord
Franck Biya au Nord-Cameroun

Le conseiller et fils de l’actuel président de la République a rendu visite au lamido de Garoua et à celui de Rey Bouba le 6 novembre 2022. C’était à l’occasion de la célébration du 40è anniversaire à la tête de l’Etat de l’Etat de Paul Biya.

Les images sont saisissantes. Plusieurs journaux parus ce lundi au lendemain du 6 novembre 2022 en ont fait le  principal sujet. Franck Emmanuel Olivier Biya a fêté les 40 ans d’accession à la magistrature de Paul Biya le 6 novembre 1982, dans le Grand Nord du Cameroun ce dimanche. Le fils aîné du chef de l’Etat âgé de 52 ans était aux côtés des cadres du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) parti créé par son père en 1985. Sa proximité avec de puissants chefs traditionnels et non moins membres influents du parti a vite été remarquée.

En effet, Franck Biya dont le père est âgé de 89 ans, a rendu visite au lamido de Garoua et à celui de Rey Bouba, classés parmi les plus influents chefs traditionnels et musulmans du septentrion. Leur influence au sein du parti est tel qu’il faut bénéficier de leur soutien pour pouvoir s’imposer en son sein et au sein des populations du septentrion, surtout à un moment crucial comme celui que  le Cameroun s’apprête à vivre.

La visite de Franck Biya dans le Grand Nord en tenu du Rdpc se fait au moment où la carte de la succession à la tête de l’Etat et du parti se joue. L’élection présidentielle est prévue  en 2025 et le congrès du Rdpc s’annonce. La question de savoir quel dauphin Paul Biya a choisi se pose depuis quelques années. Aucune réponse claire n’est encore donnée par le principal concerné.

 Néanmoins, dans l’opinion, un mouvement dénommé « Les Franckistes » multiplie les appels à candidature en faveur de Franck Biya. Après la visite d’Emmanuel Macron du 25 au 26 juillet 2022, ce mouvement a observé un moment de silence. Même si l’homme lui-même ne se prononce pas, sa proximité avec les chefs traditionnels chaque 6 novembre renseigne sur  les liens qu’il tisse et les soutiens qu’il recherche.

Le 6 novembre  2021, le fils aîné de président de la République a rendu visite au nouveau sultan des Bamoun Nabil  Mbombo Njoya. Quelque temps après la mort d’Ibrahim Mbombo Njoya, le père de Nabil, l’actuel roi, il est allé présenter ses condoléances à la famille royale. Mais pas seulement. Ibrahim Mbombo Njoya était un proche du chef de l’Etat ; son fils, potentiel successeur au siège présidentiel est allé renouveler les liens avec le successeur au trône, lui aussi chef traditionnel et chef religieux.  Les prochains mois nous diront davantage sur les véritables intentions de Franck Biya.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé