› Société

Sud-ouest, «les populations aident l’armée à traquer les séparatistes » [gouverneur]

Un vue de la ville de Buea, dans la région du Sud-ouest Cameroun.

Bernard Okalia Bilaï assure que la région du Sud-ouest du Cameroun est « économiquement forte » et est en train de « retrouver sa stabilité ».

Le gouverneur de la région du Sud-ouest du Cameroun a fait le point, ce 13 janvier, sur l’état des lieux de la circonscription administrative qu’il dirige. C’était à l’occasion de  la conférence spéciale des gouverneurs qui se tient jusqu’au 14 janvier à Yaoundé.

Selon le gouverneur de la région du Sud-ouest du Cameroun « l’état des lieux est au retour à la normale ». Car d’après lui, les populations « ont compris que tout ce que les leaders sécessionnistes et les terroristes sur le terrain, n’était pas pour construire leur avenir ». Et pour cela, elles sont en train de rentrer chez elle.

Bernard Okalia Bilaï l’assure : « actuellement ce sont les populations constituées en comité de vigilance qui aident les forces de sécurité à traquer les sécessionnistes ».

Pour certains observateurs, le calme revient dans les régions en crise du Nord-ouest et du Sud-ouest. Tandis que pour d’autres, les groupes séparatistes sont toujours actifs. Et les aussi les sécessionnistes que l’armée font fuir les populations.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé