Société › Société

Cameroun: Survival international accuse le WWF de violer les droits des Baka

Dans sa plainte, l’organisation reproche au WWF d’être impliqué dans des actes de violence et la spoliation de terres de Pygmées au Cameroun

Conflit entre préservation de la nature et protection des peuples indigènes. C’est ce que suscite au Cameroun la plainte de Survival international contre le Fonds mondial pour la nature (WWF). C’est une organisation non gouvernementale qui a pour but de proteger la faune, ses habitats et la nature en général. Elle uvre à collecter des fonds d’aide pour les animaux en voie de disparition.

L’organisme international de défense des droits des peuples indigènes reproche au WWF d’être impliqué dans des actes de violence et dans la spoliation de terres des Pygmées baka.

Au Cameroun, la WWF finance des brigades anti-braconnage qui commettent des violences contre les pygmées. Selon Survival international, des Baka ont dénoncé à de nombreuses reprises des frappes et tortures dont ils sont souvent victimes.

Survival international accuse également le WWF, de soutenir la création des zones protégées sur les territoires des Baka. Lesquelles zones leur sont par ailleurs interdit d’accès.

« Malgré cela, l’organisation s’est contentée de faire des déclarations publiques pour contrecarrer les critiques, mais n’a pas mis fin à ces abus. Elle exhorte des entreprises à respecter les principes directeurs de l’OCDE alors même qu’elle les outrepasse constamment. Si le WWF ne peut pas empêcher les brigades anti-braconnage qu’il finance de porter atteinte aux Baka, alors peut-être devrait-il reconsidérer sa présence sur leurs territoires », souligne le directeur de Survival International, Stephen Corry.

Les pygmées Bakas vivent dans les forêts tropicales du Cameroun depuis des décennies. Ce cadre constitue leur milieu d’habitat. Mais du fait des activités d’exploitation forestières et minières et le trafic d’espèces protégées, Ils sont chassés de leurs environnement. Conséquence la santé des membres de cette communauté se détériore de jour en jour.

Pour la protection des peuples Baka et par ricochet leur survie, Survival international appelle les entreprises et organismes à adopter une nouvelle approche de la protection de la nature, qui respecte les droits des communautés indigènes. Il s’agit de façon spécifique de les placer au centre des politiques de protection de la nature.

Depuis que les Baka ont été expulsés de force de leurs forêts, leur santé est en déclin
Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut