Politique › Sécurité

Cameroun : suspension de la vente des pistolets automatiques

©Droits réservés
Décision du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, à l’issue d’une concertation tenue ce 6 mai 2021 avec des propriétaires des armureries.

«Au regard du contexte sensible actuel, et compte tenu de l’usage abusif des armes d’autodéfense et du type automatique par des individus de moralité douteuse, la vente des pistolets automatiques est suspendue sur l’entendue du territoire nationale à compter de ce jour», a annoncé le ministre de l’Administration territoriale.

Pour Paul Atanga Nji, la circulation illicite des armes à feu constitue une menace pour la sécurité du pays. Lui qui est par ailleurs, Secrétaire permanent du Conseil national de sécurité, regrette que les propriétaires d’armurerie ne tiennent pas toujours des fiches numériques pouvant permettre de retracer les armes vendues.

Il prend par conséquent la décision de suspendre la vente des pistolets automatiques dès ce 6 mai 2021 sur l’étendue du territoire national.

Dans ce sens,  l’on se souvient que le 18 août 2020, le ministre Atang Nji édictait  des conditions pour tout citoyen désirant acheter une machette dans le Nord-ouest et le Sud-ouest. Soumettant l’achat des machettes à une autorisation préalable du Sous-préfet territorialement compétent. Un acte justifié par les tueries perpétrées çà et là.

Le gouvernement camerounais semble  donc résolu à limiter le port des armes par les citoyens. Le défis à présent est de s’assurer du respect des mesures prises.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé