Politique › Institutionnel

Cameroun: suspension temporaire de fonctionnaires au Minfi

Le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey. ©Droits réservés

Au nombre de cinq, les concernés ont été sanctionnés, lundi, pour fautes graves et manquement  à l’éthique professionnel.

Le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a signĂ© ce mercredi, 26 juillet, une sĂ©rie de dĂ©cisions portant sur la suspension de cinq fonctionnaires relevant de son dĂ©partement ministĂ©riel. La liste des personnes concernĂ©es a Ă©tĂ© lue ce jour au journal de 13h du poste national. M. Yaouba Amadou, contrĂ´leur des impĂ´ts en service au centre rĂ©gional des impĂ´ts de l’ExtrĂŞme-Nord, a ainsi Ă©tĂ© « suspendu Ă  titre conservatoire » de toute activitĂ©, pour une pĂ©riode de quatre mois, pour faute grave et manquement Ă  l’éthique professionnel. Il est mis Ă  la disposition de la Direction des ressources humaines du Minfi.

Alamine Ousmane Mey a également décidé de relever Mme Eyinga Pelagie Blanche, cadre contractuel d’administration et receveur par intérim au centre divisionnaire des impôts de Sa’a. Il en est de même des inspecteurs d’impôt ainsi nommés : M. Ekouandjal Nkoul Yacinthe, receveur par intérim au centre divisionnaire des impôts de Bafia, et M. Zang Diderot Francis, assumant les mêmes responsabilités au centre divisionnaire des impôts de Ntui. Ils sont par ailleurs suspendus de toute activité au ministère des Finances, pour quatre mois, pour faute professionnelle grave portant atteinte à l’éthique et à la déontologie de la fonction publique.


Les textes rendus publiques ce jour ne fournissent aucune information sur la nature des torts posés Toutefois, ces fonctionnaires tout comme les contractuels d’administration, les agents décisionnaires et toute personne qui détient un mandat législatif, exécutif, administratif ou judiciaire (nommée ou élue) sont soumis à des obligations de servir et de se consacrer au service ; de désintéressement ; d’obéissance aux lois et normes ; de réserve ; de discrétion professionnelle, conformément aux dispositions du décret du 07 octobre 1994 portant statut général de la fonction publique.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut