Eco et Business › Agro-industrie

Cameroun : Telcar et Cargill récompensent les cacaoculteurs

Douala, le 24 septembre 2018. Cérémonie de remise des diplômes et primes aux cacaoculteurs camerounais par Telcar/Cargill.©Journalducameroun.com

La cérémonie de remise des primes et des diplômes de fin de formation a eu lieu ce lundi 24 septembre au siège de l’entreprise Telcar à Douala.

C’était un jour de joie pour les cultivateurs de cacao. Venus des régions du Centre, du Sud et du Sud-Ouest, ils étaient plus de 200 à recevoir leur prime et/ou leur diplôme de fin de formation. Ils intègrent ainsi la communauté de 1.735.000 d’agriculteurs déjà formés depuis la mise sur pied du projet « Coop Academy Project ». 48 000 autres cultivateurs suivent actuellement leur formation.

Ce projet vise à apprendre aux agriculteurs à gérer leur activité comme une société à part entière. Il est l’œuvre du partenariat entre la multinationale Cargill et la société Telcar. Lundi dernier, dans son discours de circonstance, le Chief Executif officer de Telcar, Kate Kanyi Tometi, a démontré l’impact positif de ce programme sur le rendement des cultivateurs. Elle a d’ailleurs cité quelques-uns d’entre eux qui ont non seulement augmenté leur production, mais aussi amélioré la qualité de leurs récoltes,  depuis leur adhésion à l’ « Académie coco promise ».

C’est le cas notamment de Zogo Paul, de la localité de Ntui.  Le cacaoculteur possède 11 hectares. En trois ans, il est passé d’une production annuelle de 409.000 kg de cacao à 729.000kg. Des exemples comme celui de Zogo Paul, on en compte plusieurs dans les trois régions où Telcar et Cargill sont implantés.

Pour Balondona Benoit, planteur/formateur de cultivateurs, ce programme de Telcar et Cargill « a permis d’améliorer sensiblement les conditions de vie des cacaoculteurs. Car, qui dit récolte abondante dit beaucoup plus d’argent à gagner. Donc plus de possibilité de gérer le quotidien ».

Grâce à cette augmentation généralisée de rendements, le montant total des primes à redistribuer aux planteurs cette année s’élève à plus de 2 milliards 200 millions de francs CFA. Contre environ 2 milliards 191 millions de francs CFA l’année dernière. Un chèque symbolique a ainsi été remis aux planteurs par le gouverneur de la région du Littoral, Dieudonné Ivaha Diboa.

Pour le Managing Director de Cargill Africa, Lionnel Soulard, l’action menée par son entreprise auprès des planteurs camerounais entre en droite ligne avec sa devise: « Faire ce qui est bien, mettre l’humain en avant et viser haut ». Voilà qui résumé l’objectif de cette démarche, à savoir, améliorer les conditions de vie des cacaoculteurs et développer le secteur.

D’après Lionnel Soulard, grâce à son travail, Telcar est, aujourd’hui, le premier exportateur de Cacao au Cameroun. Selon le manager, Cargill envisage, dans un futur proche, de numériser la chaîne de production du cacao. Le paiement de 32 millions de francs CFA par e-money à quelques primés ce 24 septembre a servi de test. En effet, des planteurs, une cinquantaine environ, ont reçu leur prime par Orange money ou Express Union mobile. Les autres planteurs ont reçu leurs primes en main, séance tenante.

Rappelons que le calcul de ces primes se fait sur la base de 50 francs CFA par kilogramme de cacao certifié vendu. Il suffit donc de multiplier le nombre de kilogramme de cacao vendu à Telcar par 50 francs CFA, pour avoir le montant total de ses primes.

Cependant, l’action de Telcar et Cargill auprès des planteurs ne se limite pas à la formation et au paiement des primes. Les deux partenaires aident les populations vivant dans les localités où ils mènent leurs actions à avoir un confort minimal.

C’est ainsi que plus de 1000 enfants bénéficient, chaque année, de bourses et fournitures scolaires. Des points d’approvisionnement en eau potable ont également été construits dans certaines localités. L’entrepreneuriat féminin est aussi une préoccupation pour les deux entreprises. C’est ainsi qu’en 2016, des machines de transformation de manioc ont été distribuées aux femmes, pour leur permettre de proposer des produits dérivés de cet aliment.

Lors de la cérémonie du lundi 24 septembre 2018, 38 coopératives ont également reçu leurs  diplômes.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut