Société › Faits divers

Cameroun-Tibati: deux otages libérés

Oumarou Laminou et Yaouba Alhonjuli ont été libérés le vendredi 01er janvier 2015, grâce à une intervention de l’armée

Deux otages libérés le vendredi, 01er janvier 2015, et trois kidnappeurs tués. Tel est le bilan d’une expédition commencée le 29 décembre dernier à Tibati par le 33e Bataillon d’infanterie motorisée 33e BRIM).

Selon le quotidien national édition du mercredi, 06 janvier 2015, la prise d’otage s’est déroulée le 29 décembre dernier, dans la ferme d’un éleveur, Alhadji Ousmanou Djouli, vivant dans la brousse de Ngatt. Une localité située dans l’arrondissement de Tibati dans l’Adamaoua. Les Trois victimes sont le fils du propriétaire des lieux et deux bergers.

Le même journal précise que les preneurs d’otages avaient pris soin de cacher leurs victimes dans leur refuge près des chutes du fleuve Maour. Pour transmettre leur demande de Rançon d’un montant de 7millions de FCFA, ils ont relâché un des bergers.

Après une filature qui a duré jusqu’au 30 décembre 2015, et des battues dans la brousse menées par les gendarmes de Tibati, le 33e BRIM, et les populations locales le repère des brigands a été localisé.

S’en est suivi des échanges de coups de feu, ayant occasionné la mort d’un des kidnappeurs. Un deuxième malfrat grièvement blessé qui avait tenté de s’enfuir a été retrouvé mort le 04 janvier au bord du même fleuve. Deux autres membres du groupes ont réussir en s’enfuir.

Cette intervention des forces de l’ordre nationales rentre dans le cadre de la lutte que mène le Cameroun contre le grand banditisme et le terrorisme sur l’étendue de son territoire.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé