Société › Télécoms

Cameroun- transfert d’argent : Atanga Nji impose l’identification des abonnés mobiles

Paul Atanga Nji. Le Minat. (c) Droits réservés

Le ministre de l’Administration territoriale donne 45 jours aux sociétés MTN et Orange Cameroun pour identifier tous les adeptes des transactions d’argent via téléphones.

Du fait du paiement des rançons aux séparatistes  par Mobile Money et Orange Money,  dans la  région du Nord-ouest principalement,  le ministre de l’administration territoriale prend des mesures. Recevant il y a quelques heures les responsables des sociétés MTN et Orange Cameroun, Paul Atanga Nji leur a donné 45 jours pour identifier tous leurs clients profitant de cette offre.

Le ministre explique qu’entre novembre 2019 et février 2020,  plus de 540 millions  de rançon ont été versés aux militants des groupes sécessionnistes via Mobile et Orange Money. ‹‹ Durant mon séjour au Nord-ouest, j’ai reçu plus de 300 plaintes de personnes qui m’ont dit que les terroristes enlèvent des gens et demandent aux familles de leur verser des rançons par ces moyens, afin  qu’on libère leurs proches ››, relate Atanga Nji.

 Par ailleurs, le membre du gouvernement pose le problème des erreurs de chiffres qui surviennent généralement lors des transactions financières. ‹‹ Les populations se plaignent que lorsqu’elles se trompent au moment des opérations, l’argent envoyé à un faux destinataire ne peut plus être rattrapé. ›

Atanga Nji demande à ce propos aux opérateurs,  de trouver un mécanisme d’annulation des opérations manquées.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé