Société › Société

Cameroun-Transport urbain : 34 points de stationnements illégaux recensés

Ernest Massena Ngalle Bibehe menace (c) Droits réservés

Après les accidents qui ont coûté la vie à six personnes sur la route Kribi-Edéa, Ernest Massena Ngalle Bibehe a signé un communiqué qui recense les points de départ des véhicules de transport urbain dans les villes de Yaoundé et de Douala.

Par cette note datée du 8 avril 2019, le ministre des Transports entend mettre fin au transport routier clandestin en précisant les points de départ illégaux des véhicules, dans les capitales politique et économique du pays.

Vingt points de ce genre ont été identifiés dans la ville de Yaoundé et 14 à Douala. Ernest Massena Ngalle Bibehe «invite les occupants desdits sites, à bien vouloir se conformer à la réglementation en vigueur», précise le communiqué.

De plus, le ministre compte sur la responsabilité des opérateurs du transport routier urbain et interurbain pour lutter contre la pratique du transport routier clandestin.

En rappel, deux accidents routiers survenus sur la route Kribi–Edéa ont coûté la vie à six personnes. Le premier accident survenu hier matin au carrefour Elogbatindi a fait 4 morts et une vingtaine de blessés. Le second dans l’après-midi, a ôté la vie à deux personnes.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé