Politique › Sécurité

Cameroun: un travailleur humanitaire tué à Batibo

Il a été assassiné après avoir été enlevé à son domicile par des individus armés le 07 août. Il travaillait pour l’organisation Cominsud, dans la région anglophone du Nord-Ouest

 

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a condamné “fermement”, par voie de communiqué, l’assassinat d’un travailleur humanitaire à Batibo, commune du département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest.

Le 07 août, un employé de Cominsud (Community Initiative for Sustainable Development) – partenaire de plusieurs agences des Nations unies dans des projets menés dans la région anglophone – a été enlevé à son domicile par des “individus armés non identifiés” avant d’être “tué”, selon le communiqué publié par OCHA le 08 août dernier.

Ce drame survient “à peine un mois après le meurtre d’un agent de santé communautaire dans la région du Nord-Ouest”, a précisé la Coordonnatrice humanitaire par intérim de l’OCHA au Cameroun, Siti Batoul Oussein.

Les attaques récurrentes, le racket et le harcèlement dont sont victimes les humanitaires au Nord-Ouest et au Sud-Ouest mettent « en péril l’accès à une assistance indispensable pour les personnes touchées par la crise” dans les deux régions anglophones du Cameroun, s’indigne OCHA.

Les deux régions anglophones du Cameroun sont en proie à des velléités sécessionnistes depuis le quatrième trimestre 2016.

Selon les statistiques de l’ONU, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest comptaient, en avril 2020, plus de 679 000 personnes déplacées dans les deux régions ; et 58 000 réfugiés de la crise au Nigeria.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé