› Santé

Cameroun-Tuberculose : vers la fin de la rupture du vaccin BCG dans les hôpitaux publics

Le vaccin BCG de retour au Cameroun
plus de six semaines de rupture dans les hôpitaux publics

En rupture de stock depuis au moins six semaines, la livraison du vaccin contre la tuberculose annoncée pour le 12 septembre.

 

Les formations sanitaires publiques traversent une période marquée par l’absence des vaccins BCG contre la tuberculose. Cette maladie contagieuse touche les poumons après exposition au bacille de koch. Depuis six semaines environ, les enfants âgés entre 0 à 11 mois ne sont pas vaccinés contre les formes graves de la tuberculose dans ces hôpitaux. Leurs parents qui demandent le vaccin en vain attendent impatiemment l’arrivée des doses de vaccin.

Les responsables du Programme élargie de vaccination ont été  approchés par notre consœur Olive Atangana spécialiste des questions de santé. Ils assurent qu’une commande a été passée depuis, mais les vaccins sont toujours attendus. La journaliste informe qu’une source proche du dossier confie que le 5 septembre était la date de la sortie de l’usine d’un stock de vaccins. Son arrivée au Cameroun est prévue entre le 12 et le 15 septembre, la semaine prochaine.

Ce qui est de nature à rassurer les parents inquiets, surtout que les enfants peuvent être vaccinés jusqu’à 11 mois. Le temps perdu pourra ainsi être rattrapé, comme l’a confié une source à notre consœur. Selon les données fournies par le ministère de la Santé publique, l’incidence de la tuberculose est évaluée à 174 nouveaux cas pour  100 000 habitants en 2021.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé