Société › Faits divers

Cameroun : il tue ses neveux dans leur sommeil à l’aide d’une hache

©Droits réservés

Le présumé coupable souffre de handicap mental depuis sa naissance.

Abdourahman Mai Koudi, la trentaine, est actuellement sous détention provisoire à la prison centrale de Garoua (Nord Cameroun). Le jeune homme est accusé du meurtre de ses deux neveux perpétré dans la nuit du 23 au 24 mai. Ce sont les voisins qui ont fait la découverte et appelé les gendarmes de la bourgade.

Abdourahman Mai Koudi souffre d’un handicap mental depuis sa naissance. Il suit régulièrement des traitements, mais n’est pas assez autonome pour vivre tout seul. Jusqu’à son interpellation, il occupait un logement dans la concession familiale, là où même son frère, Wada, lui avait confié la garde de ses deux enfants âgés de 4 et 6 ans. Celui-ci  s’était rendu avec son épouse au Nigeria pour assister aux obsèques de son beau-père. Wada connaissait bien les problèmes de santé de son frère. Il est difficile d’affirmer si le présumé coupable avait des antécédents violents. Mais, si tel était le cas, Wada aurait-il pris le risque de mettre en danger la vie de ses enfants?

Toujours est-il que, le 24 mai, les voisins de la famille ont fait la découverte des corps sans vie des enfants. Ils ont aussi trouvé, sur les lieux du crime, une hache ensanglantée, sans doute l’arme du crime. Les circonstances exactes ayant conduit au drame restent floues. Cependant, Abdourahman Mai Koudi a déclaré aux enquêteurs qu’il croyait avoir affaire à des agresseurs, raison pour laquelle il s’est « défendu ». Lors de son audition, n’ayant pas conscience des accusations portées contre lui, le présumé assassin  s’inquiétait davantage des travaux champêtres qu’il avait laissé en suspens.

 

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé