Société › Société

Cameroun: Un avion disparaît avec des responsables d’un important groupe minier australien

Selon les dernières informations, Geoff Wedlock le principal interlocuteur du Cameroun pour le projet d’exploitation de fer de Mbalam ferait partie des victimes

Disparation de l’avion au Cameroun
11 personnes, dont Ken Talbot, un richissime homme d’affaire australien ayant investi dans le secteur de l’exploitation minière sont aujourd’hui portées disparues, suite au crash probable de leur appareil 20 minutes après son décollage de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen. L’information a été officiellement rendue publique dans la mi-journée du dimanche 20 juin 2010 par Issa Tchiroma, ministre de la communication. Le ministère de la Communication porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’un aéronef de type Casa C212 exploité par la compagnie congolaise Aero-Services affrété par Cam-Iron, qui effectuait un vol de l’aéroport de Yaoundé vers Yangadou (nord-ouest du Congo) est porté disparu, a-t-on lu sur les ondes de la radio nationale. L’aéronef avait à son bord 11 personnes dont 9 passagers et 2 membres d’équipage parmi lesquels 6 Australiens, 2 Français, 1 Américain et 2 Britanniques, a poursuivi le communiqué du ministre. L’identité de quelques personnes présentes à bord de l’appareil est aujourd’hui connue. Selon des sources proches des médias australiens. Si la disparition de toutes ces personnes était confirmée, ce serait un coup dur pour le groupe The Sundance, un important groupe minier australien.

Plusieurs responsables importants de Sundance étaient présents
L’Australie a promis lundi de consacrer d’importants efforts et de «retourner chaque pierre» afin de retrouver 11 personnes, dont six Australiens, disparus depuis samedi avec leur avion entre le Cameroun et le Congo, a déclaré le Premier ministre Kevin Rudd. Parmi les personnes à bord figure Ken Talbot, l’un des hommes les plus riches d’Australie et détenteur de 18% de Sundance Resources, la compagnie minière australienne à laquelle a été attribuée l’exploitation du fer de Mbalam, dans le sud du Cameroun. Nous sommes très préoccupés (…) Toutes nos ressources diplomatiques et consulaires sont mobilisées. Nous retournerons chaque pierre afin d’aider, dans les recherches, a déclaré Kevin Rudd. Le Cameroun, le Congo et le Gabon ont dépêché dimanche des moyens sur la zone pour tenter de retrouver l’appareil mais, les recherches dans ce secteur où la forêt est «dense» ont été interrompues pour la nuit et devraient reprendre lundi, a-t-on annoncé côté congolais et camerounais. Le voyage était consécutif à la tenue d’une session ordinaire du Conseil d’administration de Cam Iron, filiale de Sundance Resources, qui a eu lieu à Yaoundé le 17 juin, a déclaré dimanche le ministre camerounais de la Communication Issa Tchiroma Bakary. Jusque-là, la face connue des partenaires australiens était Geoff Wedlock qui avait plusieurs fois été reçu par le président camerounais Paul Biya. Ken Talbot qui détient 18% de l’entreprise Sundance est parti d’Australie avec son jet privé quatre semaines plus tôt. Il s’est rendu en Europe et dans quelques pays africains, dont le Mozambique où il a quelques intérêts. Aucun site ne pouvant accueillir son appareil à Mbalam, il a décidé de voyager avec le reste des membres du conseil d’administration de l’entreprise, après un conseil d’administration extraordinaire tenu à Yaoundé au Cameroun.


elaero.com)/n

Quel sort pour le projet de Mbalam
Le gouvernement Cameroun s’est déclaré impliqué par les recherches. Une cellule de crise a été créée par le président de la République, selon le ministre issa Tchiroma Bakary. On a aussi appris que des équipes et des officiels congolais, gabonais, australiens, canadiens et américains, participent aussi aux opérations de recherche. Les familles des personnes disparues ont été informées. Les différentes négociations sur l’exploitation du fer de Mbala avaient été bouclées. Geoff Wedlock qui fait aussi partie des personnes disparues avait été reçu par le ministre Ndanga Dinga des mines et de l’industrie pour les dernières formalités. Les causes du crash restent inconnues à ce jour. Mais cet accident remet au jour le problème des infrastructures aéroportuaires en Afrique centrale. 48 heures après la disparition de l’avion, les opérations de recherche n’ont pas encore aperçu les traces de l’avion disparu. Il est aussi difficile de savoir si le démarrage de l’exploitation du fer de Mbalam tel que annoncée aura encore lieu. On ignore sous quelles conditions, Goff Wedlock qui était un puissant lobbyiste du milieu international des affaires minières a négocié cette opération. C’est un coup dur pour l’entreprise Sundance Resources, qui envisageait avec ce nouveau gisement d’améliorer ses performances économiques. Il y a quelque temps cette entreprise a fait l’objet d’une offre publique d’achat d’une partie de son capital.

Geoff Wedlock serait parmi les disparus
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé