› Eco et Business

Cameroun: Un axe routier reliant le pays au Nigeria en chantier

Pas d'image

Elle partira de Bamenda à la localité d’Enubu au Nigéria

Le Cameroun et le Nigeria seront bientôt reliés par une route qui partira de la ville de Bamenda dans la région du Sud- ouest à la localité d’Enubu au Nigeria. C’est un axe qui va à coup sûr augmenter les échanges entre les deux pays. Mais il faut noter que ce projet interviendra après les travaux de finition de la route Bamenda Manfé-Ekok. Depuis quelques jours on note une accélération des travaux su les premiers cinquantes mètres. Il est question pour les responsables des travaux d’évaluer l’état d’avancement des travaux de bitumage du tronçon Numba-Bachuo-Akagbe. En fait ce premier chantier est un vaste projet qui va non seulement favoriser les échanges entre les régions anglophones du Cameroun, mais aussi entre le Cameroun et le Nigeria en passant par les villes de Manfé et d’Efok. Le Cameroun et le Nigeria deux pays liés par l’histoire ont connu des tensions qui ont entamé leurs coopérations. Le conflit de Bakassi a endeuillé de nombreuses familles camerounaises et Nigérianes. Les armées des deux pays qui se sont livrées une guerre farouche ont fumé le calumet de la paix depuis la rétrocession de la péninsule de Bakassi au Cameroun par le Nigeria. Les relations entre les deux pays sont à présent au beau fixe.

La route en chantier dans cette localité viendra donc amplifier les relations camerouno-Nigerianes. Dans cette perspective une bonne nouvelle est venue de la Direction des investissements et de l’entretien routier du ministère des travaux publics. C’est le lancement le 05 juin 2009, de l’appel d’offre pour la construction des 90 kilomètres de route à bitumer en plus des 50 kilomètres en chantier. A cela il faut ajouter le renforcement des 63 kilomètres qui sont déjà aménagées du côté du Cameroun. Le projet inclut l’entretien périodique des tronçons déjà aménagés Bamenda-Batibo long de 42 km, Bachuo-Akagbe-Mamfe long de 21 km et le bitumage des tronçons Batibo-Numba long de 20 km et Numba-Bachuo-Akagbé de 50 km et Mamfé-Ekok long de 70 km. Du côté Nigérian, le projet court sur près de 240 km à partir de la Cross river, côté Cameroun. Le projet sera aussi bénéfique pour les deux pays dans la mesure où il permettra la réhabilitation des infrastructures sanitaires, scolaires.

Bref il contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines, avec la création des marchés périodiques qui favorisera plus encore les échanges commerciaux entre Yaoundé Douala Lagos Abuja etc. Au ministère Camerounais des travaux publics, l’on se dit confiant sur l’état d’avancement des travaux dont la fin est prévue pour le mois de juillet 2011.Cet axe routier sera donc à n’en point douter, un véritable axe d’intégration sous régionale. Les populations Camerounaises et Nigérianes pourront écouler aisément leurs marchandises à temps et réaliser de nombreux bénéfices. C’est donc une ère nouvelle dans les rapports entre le Cameroun et le Nigéria, deux pays amenés à cohabiter dans la paix, au regard du nombre croissant des ressortissants Nigérians au Cameroun.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut