Société › Faits divers

Cameroun: un braconnier aux arrêts

Suspecté depuis près de trois ans, le trafiquant d’espèces protégées a été arrêté dans la région de l’Est, suite à une filature des instances du ministère des Forêts et de la Faune

Cinq sacs de 12 défenses d’ivoire et plus de 200kg d’écailles de pangolin géant, c’est le bilan d’une saisie menée auprès d’un trafiquant nigérian, par les agents de la délégation régionale des Forêts et de la Faune de la région de l’Est-Cameroun. Connu par les populations de la zone comme étant un commerçant de pièces détachées, la véritable source de revenu du contrebandier a été découverte.

Selon les agents du ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), ayant menés l’opération, l’individu était à bord d’un taxi course qu’il avait empruntée pour plus de discrétion. Son colis douteux, était soigneusement dissimulé dans le coffre de la voiture.

Le suspect se rendait chez un client pour une transaction lorsqu’au bout de quelques kilomètres de route, il est descendu du véhicule pour se rafraîchir dans un bar de la place. C’est au cours de sa pause, qu’il a été arrêté par les éléments de la gendarmerie de la localité, venus seconder les équipes des agents de la délégation régionale du MINFOF. C’est ainsi que la perquisition du véhicule a permis de mettre à jour le butin frauduleux.

Des enquêtes menées révèlent que cet homme est connu des services de la police et par ailleurs, suspecté d’avoir été impliqué dans le trafic des espèces sauvages depuis 2013.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé