Politique › Judiciaire

Cameroun : un client traîne Eneo en justice pour coupure abuse d’énergie électrique

Des clients devant une agence Eneo (photo d'archives)

Il réclame la somme de 11,1 millions de francs à l’entreprise de commercialisation de l’énergie électrique pour avoir grossi ses factures et suspendu sa ligne électrique sous prétexte qu’il aurait piraté leur réseau.  

L’information est du journal Kalara. Malgré les arguments déployés par le conseil the Energie of Cmeroon (Eneo), entreprise de commercialisation de[EZ1]  l’énergie électrique, dans le but d’obtenir le report de l’affaire qui oppose celle-ci à Mr Ndana Théophile à cause de l’absence son client, le juge en charge du dossier est passé outre en ouvrant les débats. Eneo est renvoyé en jugement devant le Tribunal de première instance (Tpi) de Yaoundé centre administratif pour répondre, entre autres, des faits de diffamation. L’entreprise impute à son client un prétendu vol d’énergie électrique qu’il aurait redistribué à d’autres personnes. Ce qui justifierait, selon Eneo, l’importante consommation constatée dans les factures de Théophile Ndana.

Le 11 mai 2021, seul Mr Ndana Théophile a finalement donné sa version des faits qui lui sont reprochés. Il rejette en bloc toutes ces accusations qu’il qualifie de diffamatoires. Mr Ndana Théophile raconte avoir été convoqué au siège d’Eneo au lieu-dit « Poste centrale » le 18 août 2020. Les responsables de l’entreprise lui ont fait savoir qu’il vole l’énergie électrique. Ce qui serait à l’origine de l’augmentation de la facture qui s’élevait à 120 000 francs ce mois-là. Il raconte qu’étant au siège d’Eneo, avec plusieurs autres personnes convoquées pour les mêmes raisons que lui, il a reçu un appel téléphonique lui faisant état de ce que les agents mandatés par Eneo se sont présentés dans son domicile le suspendre de toute fourniture d’électricité. Le plaignant déclare avoir été plongé dans l’obscurité pendant plusieurs jours. Face à cet état de chose, Mr Ndana Théophile dit avoir sollicité une contre-expertise pour faire la lumière sur cette affaire.

Le plaignant relate que le 27 août 2020, sous la conduite des conseils juridiques des deux parties au procès, les techniciens ont procédé à la vérification des faits sur le terrain. « Ils ont vérifié les installations électriques de l’intérieur de la maison et celles des voisins. Au terme des contrôles, aucune anomalie n’a été détectée », explique Ndana Théophile qui ajoute n’avoir jamais eu connaissance ni du rapport de la ladite contre expertise, ni d’une copie des actions menées ce jour-là. Il estime que Eneo lui a causé un tort en le maintenant et toute la famille dans l’obscurité plusieurs jours.

Pis, cette période a, selon lui, été particulièrement difficile pour ses deux enfants qui préparent les examens de baccalauréat. Ces derniers ont dû recourir au moyen rudimentaire d’éclairage pour réviser leurs leçons. Il ajoute que cette coupure de courant électrique a endommagé  de nombreux appareils, notamment deux postes récepteurs, un téléviseur et un réfrigérateur contenant des vivres qui ont été endommagés. Mr Ndana Théophile dit avoir fait recours en huissiers pour constater les dégâts subis. Il explique qu’Eneo a rétabli la fourniture en énergie électrique en septembre 2020 sans lui donner une quelconque explication.

Le représentant du parquet a estimé suffisants les examens les éléments de preuves pour qu’Eneo présente sa défense. L’absence du représentant de l’entreprise ayant été constatée par le Tribunal, le plaignant  s’est constitué partie civile et réclame la somme de 11,1 millions de F Cfa représentant les dommages  et intérêts. Eneo sera fixé sur son sort à la prochaine audience prévue le 8 juin prochain.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé