Société › Faits divers

Cameroun : un exploitant minier chinois tire sur un de ses ex-employé à Kete, dans la région de l’Est

(c) Droits réservés

Le responsable de la China mining, société d’exploitation minière basée à Kana, arrondissement de Kete, région de l’Est, a tiré à bout portant ce jeudi 10 juin sur l’un de ses anciens employés, le nommé Boutili Rostand.

L’information est de l’ONG Forêt et Developpement Rural (Foder). D’après cette institution, le sous-préfet de Kete a effectué une descente sur les lieux avec les forces de sécurité. Une séance de travail vient d’avoir lieu à la sous-préfecture de Kete. L’homme d’affaires chinois aurait été interpellé et mis aux arrêts. La victime a été évacuée à l’hôpital régional de Bertoua car la balle est encore dans son corps. »

Ce drame met en lumière le sort tragique des travailleurs Camerounais dans les mines exploitées par les Chinois. Le journal en ligne Africa Circle rapporte que l’ex-employé en question avait des arriérés de salaire. Et la dispute serait en effet venue de ce qu’il aurait exigé de son ex- patron son dû.

Depuis 2015, Foder interpelle les autorités et les administrations en charge de la gestion de ressources minières, de la sécurité et de l’administration territoriale sur l’usage des armes à feu dans les sites d’exploitation minière par les exploitants miniers. En 2019, c’était l’artisan minier, Narko TAYO qui avait reçu une balle tirée par un employé d’une entreprise chinoise, installée à Colomine, dans l’arrondissement de Ngoura, région de l’Est.

Bien avant lui, en 2018, à Longa Mali dans la région de l’Est, c’est un exploitant minier chinois qui avait tué par balle un artisan minier dans un chantier de l’entreprise minière chinoise Lu et Lang. Le tireur chinois avait été par la suite tué par les autres artisans à coups de pierres.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé