› Société

Cameroun : un général ambazonien se rend

Le gouverneur Lele Lafrique et l'ex-général ambazonien Ekeom Polycarb.

Ekeom Polycarb a avoué avoir tué des soldats et des civils. Il demande pardon.

« J’ai tué beaucoup de personnes. J’ai tué des soldats et des militaires. Je vous en prie, pardonnez-moi ». Telle est la confession du « général » Ekeom Polycarb, un commandant des éléments séparatistes actifs dans la région du Nord-ouest où la crise anglophone fait rage depuis fin 2016.

La reddition de ce « général ambazoniens » a été reçue ce 16 octobre 2019 par le gouverneur de la région du Nord-ouest du Cameroun, Adolph Lele Lafrique. Ceci lors de la cérémonie d’installation, à Wum, du préfet du département de la Menchum nouvellement nommé.

L’ex combattant séparatiste a appelé ses frères d’arme à abandonner la lutte armée et à intégrer le programme gouvernemental de réinsertion dans la société.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé