› Non classé

Cameroun : un « général » séparatiste tué

« General No Pity » a été poignardé à mort par des hommes armés non identifiés.

Il était un des hommes les plus recherchés par les forces gouvernementales. Il était également l’un des combattants les plus respectés du mouvement indépendantiste, conséquence de la crise anglophone.

L’homme a été poignardé à mort le 24 mars dans la région du Nord-ouest par des hommes armés non identifiés. Son corps a été vu par des témoins dans un centre de santé de Bangourain, coté Nord-ouest du Cameroun.

Selon d’autres sources, ce chef séparatiste a été tué alors qu’il rencontrait d’autres « généraux » du mouvement sécessionnistes. Ce dernier accuse le gouvernement d’avoir payé des hommes pour l’éliminer.

« General No Pity » était le commandant du groupe séparatiste « Bambalang Marines Forces », actif au sein du « Ngoketundjia self defense council ».



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé