Société › Faits divers

Cameroun : un homme abandonne son épouse italienne pendant leur lune de miel

Quand deux âmes de cultures différentes (Camerounais et italienne) se rencontrent

Après avoir financé leur cérémonie de mariage et le voyage des membres de sa belle-famille du Cameroun pour l’Italie, la dame, qui a dépensé plus de 19 mille euros a été abandonnée par son homme dans une chambre d’hôtel à Paris lors de la lune de miel.

L’enquête est menée par Kalara. C’est une histoire d’amour drôle qui a retenu l’attention du tribunal et du public présent dans la salle d’audience ce 25 février 2022. Après avoir investi dans l’organisation de leur pompeux mariage et le voyage des membres de sa belle-famille en Italie où elle réside, Claudia, se retrouve abandonnée de tous. «Tout comme les membres de sa famille, Léopold a lui aussi disparu laissant ainsi son épouse en pleurs avec l’acte de mariage en main. Ils venaient tout juste de célébrer leur mariage».

Ces paroles ont été prononcées par l’avocat de Claudia, une jeune dame d’origine camerounaise et de nationalité italienne. Elle poursuit Léopold, son époux camerounais, pour les faits qualifiés d’abus de confiance et escroquerie. Les deux tourtereaux, qui venaient de s’unir pour le meilleur et le pire en Italie, ne vivent plus ensemble à cause de l’instabilité supposée du chef de famille. Appelé à la barre du Tribunal de première instance (TPI) de Yaoundé pour se défendre des accusations de son épouse, Léopold ne s’est jamais présenté. Claudia, qui ne sollicite pas le divorce, se fait représenter à toutes les audiences par son conseil.

En effet, Léopold et Claudia se sont rencontrés sur les réseaux sociaux il y a cinq ans. Après plusieurs années de fréquentation virtuelle, les deux amoureux ont décidé de sceller leur union dans le monde réel. Léopold, qui vivait au Cameroun, avait alors rejoint sa bien-aimée en Europe. Claudia raconte que son homme avait exigé que leur mariage soit célébré en Italie dans un hôtel de luxe.

Il avait également sollicité que sa fiancée finance le transport de certains membres de sa famille invités à cette occasion. Aveuglée par l’amour, la dame avait alors effectué des virements dans les comptes bancaires des membres de sa future belle-famille pour l’obtention des visas, passeports et billets d’avion. La plaignante évalue les dépenses à hauteur de 19 mille euros, soit 12,3 millions de francs.

Amour platonique

La joie était donc à son comble. En décembre 2015, Léopold et Claudia ont enfin scellé leur union. La dame ignorait les intentions qui se cachaient derrière ce mariage pompeux et populaire. Quelques jours après le mariage, Claudia dit avoir constaté que les membres de sa belle-famille avaient disparu. Néanmoins, le couple est resté soudé. Pour leur lune de miel, les jeunes mariés ont décidé d’aller à Paris, capitale de la France.

Tout se passait comme prévu, jusqu’à ce soir fatidique où, de retour d’un shopping, Claudia a remarqué l’absence de son époux dans leur chambre nuptiale. «Léopold n’était plus là. Ses effets personnels non plus. Il avait également disparu comme les membres de sa famille et n’était plus joignable au téléphone. Pourtant, rien ne présageait cet incident. Il n’y avait pas eu de disputes entre eux», a déclaré l’avocat de la dame.

Déçue par le comportement de son époux et abusée par sa belle-famille, Claudia a décidé de venir au Cameroun pour mener son enquête sur l’homme qu’elle a épousé. Elle a alors découvert que Léopold avait utilisé de faux documents pour s’installer en Italie avec elle. Pire : parmi les personnes qu’elle a fait voyager à l’occasion de leur mariage, se trouve une femme, qui serait l’épouse légitime de son Léopold.

Abusée et escroquée, Claudia a saisi la justice par voie de citation directe dirigée contre son époux. Elle lui réclame la somme totale de 22,3 millions de francs représentant le préjudice matériel et moral qu’elle dit avoir subi.

L’absence du mis en cause à l’audience ne lui permettra pas de donner sa version des faits dans cette affaire. Pour sa part, le représentant du ministère public a estimé que les éléments de preuve sont suffisants pour que Léopold soit reconnu coupable des faits d’abus de confiance et escroquerie qui lui sont reprochés. L’avocat de la plaignante est allé dans le même sens que le parquet dans sa plaidoirie.

Il a ajouté que sa cliente a épousé un escroc, qui lui a promis amour et fidélité après leur mariage. «Derrière cette union se cachait en réalité une intention malveillante de faire voyager sa famille en Europe. Il a escroqué ma cliente, qui l’aimait d’un amour inconditionnel. Cet homme est méchant. Il a détruit le rêve de cette femme qui était de fonder une famille avec lui», a conclu l’avocat. Le juge compte se prononcer sur la culpabilité ou non de Léopold le 25 mars 2022.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé