Société › Faits divers

Cameroun : un homme de 24 ans épouse une femme âgée de 72 ans à Douala !

Image d'illustration

Martine K, 72 ans, Camerounaise vivant entre la France et la Suisse et Bosco N. 24 ans, sans profession connue, sont passés devant l’officier d’état civil ce samedi 5 mars.

Les faits sont rapportés par Cameroon tribune. Le mariage s’est célébré dans une résidence au quartier PK13, dans le 3ème à Douala. Tout a commencé il y a quelques mois, quand la septuagénaire, alors en Europe, demande à des correspondances locales de lui trouver un mari. Elle précise dans la trentaine.

Une femme lui trouve « un prétendant » de 31 ans, et un ami de Bosco N. propose ce dernier. Ce sera le choix de Martine. Mis en relation, les deux futurs mariés échangent de manière fréquente, Martine va envoyer régulièrement de l’argent à Bosco. Notamment pour qu’il puisse se préparer à aller la doter.

Le vendredi 25 février, le financé va faire le «toquer la porte », chez les parents de sa promise à Beedi (Douala III). Pour la circonstance, il sa fait accompagner d’une délégation de dix personnes, essentiellement des amis à lui et des correspondants de Martine, présentés aux beaux-parents comme sa propre famille…le lendemain 26 février, la dote est versée.

Au cours de la semaine qui suit, Bosco dont la mère vit au village, informe enfin les siens. Notamment son oncle paternel chez qui il vivait à PK 13 –avant de déménager pour Maképé où sa tendre moitié lui a permis de prendre un logement. Il précise qu’il a déjà tout réglé et que les parents sont juste inviés à venir manger et boire.

Samedi dernier était donc jour de noces. L’officier d’état civil sera d’abord un peu surpris de voir les mariés arborer un cache-nez. Il fait quand même son office et tout se passe à peu près sans souci jusqu’à ce qu’il faille… embrasser la mariée. Martine tombe alors le masque. Etonnement dans la salle.

Un peu plus tard, l’oncle de Bosco lui demande s’il délire. Puis prends son téléphone pour les appels. C’est ensuite Bosco qui va en recevoir. Beaucoup. Le jeune marié s’en irrite : en plein buffet, il prend son épouse en s’en va.

Aux dernières nouvelles, sa famille envisage de porter plainte contre Martine. On ignore encore pour qu’elle motif. Le couple, pour le moment est en lui de miel, à Maképé.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé