Politique › Institutionnel

Cameroun: un kamikaze fait deux morts à l’Extrême-nord

La scène attribuée à la secte Boko Haram s’est passée jeudi après-midi dans la localité de Kerawa. Un kamikaze s’est fait exploser dans un atelier de couture

Au moins deux personnes ont péri dans l’après-midi de jeudi, 04 janvier 2016, dans un attentat-suicide attribué à Boko Haram, à Kerawa une localité de l’Extrême-nord camerounais, a-t-on appris de sources locales concordantes.

« Un kamikaze s’est fait exploser dans un atelier de couture dans la localité de Kerawa (extrême-Nord) se tuant et causant la mort du propriétaire du local », a précisé Gredebai Monglo, membre du comité de vigilance dans cette même localité.

Les comités de vigilance sont des comités civils formés pour appuyer les forces camerounaises dans la lutte contre Boko Haram.

Attribuant l’attaque au groupe terroriste nigérian Boko Haram, Monglo s’est dit dans l’ignorance des motifs qui auraient poussé le kamikaze à viser cet atelier en particulier.

De leur côté, des témoins oculaires ont confirmé l’attaque ajoutant qu’au moins deux personnes ont été blessées au moment de l’explosion.

La localité de Kerawa (frontalière avec le Nigéria) est fréquemment visée par les attaques du groupe nigérian. La dernière en date remonte au 28 janvier dernier et a fait au moins trois morts.

Depuis le début de cette année 2016, l’Extrême-Nord camerounais fait face à une recrudescence d’attentats et autres attaques meurtrières de Boko Haram.

Au Cameroun, Bko Haram se sert de jeunes filles comme bombes humaines
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé