Société › Faits divers

Cameroun : un mari accuse son ex-compagne d’avoir volé son véhicule

Elle abandonne son foyer
12 années de vie commune qui volent en éclats

Après 12 ans passés ensemble, elle abandonne son compagnon et leur enfant en emportant le véhicule familial.

Les faits nous sont rapportés par Kalara. C’est la triste fin d’une relation amoureuse considérée comme prometteuse et exemplaire. Simplice et Félicité se rencontrent alors que la fille vient d’obtenir son baccalauréat. Le gars par contre est chauffeur de taxi.

Les deux tombent profondément amoureux l’un de l’autre. Le rêve de Félicité est d’aller à l’École Normale Supérieure. Simplice n’y voit aucun problème et va même s’y investir. Et lorsqu’elle réussit au concours d’entrée, il décide de mettre ses économies à profit, pour sa formation.

Mais ce grand amour a été sans doute trop beau pour être vrai. La flèche de cupidon a commencé à lâcher du lest après la naissance de leur premier enfant. Félicité n’a plus voulu renouer avec la maternité. Puis la confiance qui a toujours régné dans le couple a commencé à se dissiper tout  doucement. La dame selon Simplice a commencé à avoir des secrets.

« J’ai été informé une fois par des connaissances que Félicité a acquis un lopin de terrain et y a lancé le chantier de construction d’une maison. Mais elle a tout nié et comme j’avais confiance en elle, j’ai laissé tomber » explique Simplice. Puis, un soir, après avoir exécuté une commande de livraison hors de la ville, il rentre chez lui et ne trouve plus sa compagne.

« Je me souviens qu’elle avait affirmé que je n’avais pas son niveau et qu’elle trouverait un autre homme pour me remplacer ». Ce sont les mots du jeune Simplice, chauffeur de taxi. Il tient ce discours désemparé devant le Tribunal de grande instance de Yaoundé-Centre administratif.

Depuis deux ans, celle avec qui il a l’habitude de partager ses joies et ses peines a pris la poudre d’escampette. En s’en allant, elle a emporté un véhicule de marque pick-up qu’ils ont acquis pour la famille. Et elle lui a laissé l’enfant, fruit de leurs 12 années de concubinage.

Où il y a anguille sous roche, c’est que chacun revendique le véhicule comme étant sa propriété. Simplice se défend disant que c’est lui qui a remis l’argent à sa compagne, Félicité pour l’achat du pick-up. Et comme preuve, il présente les reçus de la transaction ainsi que le certificat d’immatriculation.

De l’autre côté, Félicité dans sa déclaration au ministère public lors de l’enquête préliminaire reconnait avoir emporté le véhicule. Elle poursuit en ajoutant qu’elle a contracté une dette de quatre millions auprès d’une association dont elle est membre. Ceci afin de  pourvoir acquérir le véhicule en Belgique.

Toujours durant l’enquête préliminaire, elle a fourni une reconnaissance de dette auprès de ladite association. Ce qui durant le procès a fait la représentante du parquet se remettre à la sagesse du tribunal. La suite du procès est prévue pour le 23 février 2022.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé