› Politique

Cameroun : un mois de « prison » déjà pour Maurice Kamto

Maurice Kamto, le deuxième à la présidentielle 2018. ©Droits réservés.

Depuis le 21 septembre 2020 le domicile du leader du mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC)   est encerclé par des forces de l’ordre.

Maurice Kamto interdit de sortir de sa résidence depuis le 21 septembre 2020. Les alentours de son domicile au quartier Santa Barbara à Yaoundé ont été assiégés  à la veille de la manifestation qu’il a organisé pour demander le départ au pouvoir du président de la République Paul Biya.

Le leader du MRC est soupçonné de fomenter un soulèvement populaire afin de renverser le pouvoir. Bien que le dispositif se soit allégé au fil du temps, l’entrée chez l’homme politique reste assujettie à un contrôle méticuleux. Le site d’information Jeune Afrique relève par exemple que le président du MRC vit reclus à son domicile avec son épouse, Julie Kamto, et un vigile.

Alentour du domicile de Maurice Kamto à Santa Barbara à Yaoundé

« Julie Kamto a quant à elle le droit de quitter les lieux, mais seulement afin d’effectuer les courses de la semaine. À chacun de ses retours, les policiers procèdent à une fouille méticuleuse de ses achats, notant les quantités et les marques des produits », indique le journal.

Plusieurs organisations internationales demandent la libération de Maurice Kamto. Notamment les experts aux Droits de l’homme de l’ONU, et Human Rights Watch. Le gouvernement camerounais à travers son porte-parole  n’a répondu qu’aux Nations-Unies. René Emmanuel Sadi laisse entendre  aux experts aux Droits de l’homme de l’ONU qu’ils ne maitrisent pas la réalité autour de l’Affaire Kamto qui fait l’objet d’un examen judiciaire.

A noter qu’en dehors de Maurice Kamto, plusieurs de ses militants sont détenus dans des cellules et prisons du pays. Parmi eux, son porte-parole Olivier Bibou Nissak et le trésorier général du MRC Alain Fogue.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé