Société › Faits divers

Cameroun : un papa enceinte sa fille au quartier Kotto à Douala

silhouette-de-femme-enceinte-avec-des-fleurs

Sidonie M. 19, ans, étudiante, accuse son père d’être aussi celui du bébé dont elle ne s’est sue porteuse que lundi dernier.

Les faits sont rapportés par Cameroon tribune. C’est horrible mais possible : on peut être à la fois père et grand-père d’un bébé. C’est la double casquette qui prend forme sur la tête de Gérald M. 58 ans, ancien cheminot reconverti dans l’agriculture, indexé par sa fille Sidonie, étudiante de 19 ans, enceinte de quatre mois.

Une jeune fille orpheline de mère depuis l’âge de deux ans, et qui a été élevée par la seconde épouse de son père-dont les deux premiers enfants, des garçons résident à Yaoundé. La famille vit à Kotto, arrondissement de Douala V.

D’après les informations obtenues par Cameroon tribune, tout part d’une soirée arrosée le 10 février dernier. Sidonie est sortie avec des amis dans l’ambiance de la fête de la jeunesse, et a bu deux bières puis un verre de whisky. Juste trop pour l’étudiante, qui avouera son état d’ivresse une fois rentrée.

Papa Gérald ne la gronde pas, lui dit que l’alcool n’est pas si mauvais  que ça et …lui fait prendre encore un verre. Puis demande d’aller prendre un bain. Son épouse, elle, doit visiter une sœur endeuillée. Gérald M ; dit ne pas se sentir bien et ne l’accompagne pas.

Encore vaseuse, Sidonie sort de son bain et va se coucher. Elle n’a pas eu la force de porter une robe de nuit, ni même d’éteindre la lumière. Dans sa déposition à la police, elle dira avoir eu un sommeil étrange. Au départ, une impression de rêve érotique : elle a senti son intimité investie, et ne s’en est pas défendue. Mais quand le partenaire mi- onirique, mi- physique a voulu se lever, la jeune fille s’est réveillée en sursaut.

Stupeur, elle a senti la présence, et s’est demandé qui avait éteint la lumière. Elle va rallumer avant que la personne dans la pièce ait pu s’enfuir. C’est son père. Nouvelle stupeur. Sidonie comprend tout est fond en larmes.

Le secret sera tout de gardé jusqu’à ce que les malaises répétés (et absence de menstrues) de la jeune femme poussent sa belle-mère à la conduire à l’hôpital. Après une série d’examens, le verdict tombe ce lundi 13 juin : elle est enceinte de quatre mois. Sidonie va jurer que son dernier rapport intime avant l’inceste remonte à avril 2021. C’était d’ailleurs le premier de sa vie. Avec son petit ami parti depuis en Europe, mais resté en contact via WhatsApp.

La belle-mère, outrée, ameutera la famille. Au moment où la nouvelle de la grossesse tombe, Gérald M. est dans le Moungo, pour ses activités champêtres. Il était attendu à Douala mardi, mais n’est pas venu. La famille maternelle de Sidonie (originaire du Centre) devrait arriver samedi de Yaoundé. La police suit l’affaire.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé