› Economie

Cameroun : un prêt de 15,8 milliards de F pour lutter contre les inondations à Yaoundé

Un accord de prêt a été signé le 20 septembre 2022 par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, et le Directeur Général de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la région Afrique Centrale, Serges N’Guessan.

La Banque africaine de développement a prêté de l’argent au Cameroun pour combattre les intempéries à Yaoundé. D’un montant de 27 millions d’unité de compte (UC), soit environ 15,8 milliards de FCFA, l’enveloppe est destinée au Projet Complémentaire d’Assainissement pluvial de la ville de Yaoundé (PCADY).

Ce projet, dont le coût total est d’environ 30 millions d’UC, soit 27 millions d’UC représentant l’apport de la BAD (90%) et 3 millions d’UC représentant le Fonds de contrepartie du Gouvernement (10%), vise à réduire la fréquence des inondations résiduelles dans la ville de Yaoundé, notamment dans le périmètre du centre-ville.

L’objectif est d’améliorer de façon durable les conditions de vie des populations à travers le renforcement de la gestion des eaux pluviales et de l’hygiène, ainsi qu’une intégration harmonieuse des infrastructures qui contribuent au rayonnement de la ville de Yaoundé.

Par ailleurs, ce projet va soulager le centre-ville de Yaoundé, régulièrement exposé aux inondations avec des pertes économiques multiples et la détérioration de la qualité de vie des populations installées le long du canal du Mfoundi et ses affluents », a précisé Alamine Ousmane Mey dans son allocution.

 Cet accord de prêt était le second de la même journée. Un premier accord prêt d’un montant de 114 millions d’euros, soit environ 75 milliards de FCFA, a été signé. Il s’agit d’une première tranche du financement de la Banque Africaine de Développement (BAD), destiné à la réalisation du Projet d’Aménagement des Routes de désenclavement de la Zone Industrielle et Portuaire de Kribi (PARZIK).

Notons que ces deux opérations qui s’alignent aux priorités opérationnelles de la BAD et de la SND30, viennent porter à environ 1 302 milliards de FCFA le volume du portefeuille actif du Groupe de la Banque Africaine de Développement au Cameroun, pour une vingtaine de projets.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé