› Eco et Business

Cameroun : un projet d’élevage des crevettes en gestation

L’élevage de crevettes annoncé au Cameroun
Crevettes (Droit réservé)

L’Agence nationale de promotion des investissements (Api) et la société Fish&Co ont signé un accord en vue de la mise en œuvre dudit projet.

Le Cameroun a une opportunité pour combler le gap existant entre la demande en poisson évaluée à 500 000 tonnes et l’offre estimée à 300 000 tonnes par an. Un projet aquacole en gestation pourra permettre de réduire le volume des importations de poisson dont le coût actuel est de 100 milliards  de francs CFA chaque année.

Une convention y relative lie désormais le Cameroun par le biais de l’Api à la société Fish&Co. Ladite  initiative se rapporte à la production de poissons et d’alevins, d’élevage de crevettes d’eau douce et marine et à la mise sur pied d’une usine de production d’aliments destinés aux poissons. Le projet se décline en trois axes et chacun sera réalisé dans une des trois localités du pays ci-après.

D’abord, Dibamba dans la région du Littoral servira de site pour la production de 5 millions d’alevins, 5000 tonnes de tilapia par an. Le même site sera exploité pour la construction de l’usine d’aliments de poissons d’une capacité de 12 000 tonnes par an. Cette usine va coûter 6 milliards de francs CFA. Elle découle des relations entre le Cameroun, le Brésil, les Etats-Unis d’Amérique depuis le Cameroon investment forum de 2019.

Ensuite, Kribi dans la région du Sud, où seront produites 100 tonnes de crevettes de mer et d’eau douce par an.  Un projet qui fera de Kribi, la ville des crevettes en référence à « la rivière des crevettes » appellation des explorateurs portugais « Rio dos Camaroes ». Enfin le barrage de retenu d’eau de Lom Pangar dans la région de l’Est où la collecte et la production du poisson seront effectuées.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé