Société › Société

Cameroun: Une convention collective pour réguler le secteur agricole

Le document a été paraphé le 13 mai dernier en présence du ministre du travail et de la sécurité social

Les travailleurs du secteur agricole du Cameroun ont assisté le 13 mai dernier à la signature de leur convention collective. Autour du professeur Robert Nkili, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, le groupe employeur et celui des travailleurs ont paraphé la convention collective nationale de l’agriculture et des activités connexes. Une convention collective qui vient comme un précieux sésame devant améliorer les conditions de vie et de travail des personnels de ce secteur d’activité.

Désormais, les travailleurs de ce secteur d’activité vont voir leur bourse se gonfler de quelques billets. Notamment, une revalorisation de salaire de 15% pour les catégories I à III, de 10% pour les catégories IV à VI, de 7% pour les catégories VII à IX et de 4% pour les catégories X à XII. En plus de cette revalorisation salariale, la nouvelle convention collective met un accent particulier sur les primes. A savoir, les primes complémentaires attribuées aux travailleurs en plus de la pension vieillesse. La prime de la médaille d’honneur du travail qui passe de 2000 à 3000Fcfa par année d’ancienneté. Egalement, une indemnité de transport pour le personnel non logé. Le 13ème mois n’est pas en reste. Il est prévu pour tous, ainsi que la revalorisation des allocations de congés.

Cette nouvelle convention collective qui vient réguler le secteur agricole au Cameroun vient en remplacement à celle vieille de sept ans et contribuera d’après le ministre du Travail au maintient de la paix sociale. Mais, malgré tout, les travailleurs restent perplexes quant à son application: nous espérons que ce nouveau document n’ira pas rejoindre les autres textes dans les tiroirs !, indique Liboire Epoune Epoune, le représentant des travailleurs. Sur cette préoccupation, Hilaire Tsimi Zoa, président de l’Union des syndicats professionnels agricoles et activités connexes du Cameroun (Uspac) et porte parole des employeurs rassure: Soyez sans inquiétude, les entreprises du secteur agricole appliqueront dès les prochains jours et dans son intégralité, la convention collective nationale de l’agriculture et des activités connexes. Cet engagement n’a pas manqué de rassurer le collectif des travailleurs qui espère que tout se passera bien. Et comme l’a mentionné Louis Sombès de la Cesac. Nous espérons que le sous-emploi, les traitements hasardeux et l’emploi à temps partiel loin du respect du code du travail sont plus que jamais d’une autre époque dans ce secteur d’activités. Car, plus que dans d’autres secteurs, la convention qui vient d’être signée a la particularité de protéger les travailleurs face au licenciement, à l’engagement syndical, les maladies professionnelles et accidents de travail.

Vivement donc que ce texte qui est la 20ème convention collective signée par le Professeur Robert Nkilli, soit appliqué, au grand bonheur des travailleurs du secteur agricole.

Photo cérémonie
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut