Politique › Sécurité

Cameroun : une dizaine de soldats tués et exhibés au Nord-Ouest

Ils sont tombés sur des engins explosifs improvisés (EEI) le 16 septembre 2021 sur la route Bamessing-Sabga dans le département du Ngoketunjia. Leurs dépouilles ensanglantés et dénudées sont présentées dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux.

 

 

Scène effroyable à Bamessing-Sabga dans le département du Ngoketunjia, région du Nord-Ouest. Des militaires, selon toute vraisemblance, du Bataillon d’intervention rapide ont été piégés hier par des combattants des groupes sécessionnistes. Au moins dix   soldats tombée sur des engins explosifs improvisés (EEI) et a péri sur le champ.

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, l’horreur présente ces militaires, certains décapités, d’autres blessés, ou complètement dénudés.  Leurs véhicules ravagés par les flammes. L’un des commandants de ces groupes armés, dénommé  « General No Pity » jubile la réussite de ce  « guetapens »  tendu aux soldats camerounais.

La crise anglophone débutée en 2016 prend une autre tournure. Mardi dernier, se souvient-on, des cercueils ont été déposés dans certains carrefours de la région du Nord-Ouest. Au lendemain de la découverte des corps sans vie de 11 séparatistes,  neutralisés par les forces de défense. La tuerie des militaires d’hier en serait une réponse.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé