› Santé

Cameroun : une menace de grève plane sur les hôpitaux dès le 1er juin 2022

Les syndicats de la santé menacent de faire grève
Professionnels de la santé

Les syndicats et personnels de santé revendiquent la régularisation de la situation professionnelle de 27 000 temporaires qui travaillent sans salaire depuis 10 ans.

Le Cameroun de Paul Biya n’est pas encore sorti de  l’ombre des grèves. Alors que le collectif des enseignants « On a trop supporté » (OTS) observe un temps d’accalmie, d’autres corps de métiers mettent la pression au gouvernement. Plusieurs syndicats des professionnels de la santé revendiquent l’intégration et le paiement des droits de 27 000 temporaires qui exercent depuis 10 ans sans toucher le moindre salaire.

En effet, le 26 mars 2022, dans le cadre de l’Assemblée générale extraordinaire du syndicat national des personnels des établissements/ entreprises du secteur de la santé au Cameroun (Cap/Santé) et du Syndicat national du personnel médico-sanitaire du Cameroun (Synpems),  des révélations ont été faites. Le président de Cap/Santé Sylvain Nga Onana a dévoilé que le cas des 27 000 temporaires a poussé les syndicats à clarifier la situation professionnelle de leurs membres.

Le groupe de travail mis sur pied par les syndicats lors de cette Assemblée générale a reçu une mission précise. Elle consiste à faire le dépouillement des dossiers de recensement des temporaires avec l’élaboration d’un chronogramme de leur contractualisation progressive ; la révision du statut particuliers des fonctionnaires des corps de santé ; des primes pour les personnels médicaux et paramédicaux ; la revalorisation des salaires ; la prise en charge médicale du personnel malade ; etc.

Pour satisfaire  à ces exigences, les syndicats sont en pourparlers avec les membres du gouvernement. Le personnel de santé a ainsi donné quitus aux responsables syndicaux de procéder à la rupture de ces négociations le 31 mai 2022 et passer au débrayage dans l’ensemble des hôpitaux publics à compter du 1er juin 2022.

Avant cette date, les membres du collectif OTS ont promis de réactiver l’opération « Craie morte » dès le 25 avril prochain au cas où le gouvernement ne donne pas une suite favorable à leurs revendications. Le 02 juin 2022, le Syndicat des enseignants su supérieur a prévu d’entrer en grève, si le gouvernement ne paie pas la dette due aux enseignants des universités.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé