Opinions › Tribune

Cameroun: Une nouvelle année s’installe, Vive 2012!

L’enjeu de cette nouvelle année reste la poursuite du processus électoral avec la probable constitution du sénat!

2012 s’inscrit dans la continuité du processus électoral entamé par la tenue de la présidentielle d’octobre 2011. Son déroulement a vu la réélection du président Paul Biya à la magistrature suprême. Il se poursuivra avec la convocation prochaine du corps électoral pour les échéances législatives, municipales et peut-être sénatoriales. Le 1er janvier 2012 qui marque le point de départ de ces prochains 365 jours porte en lui la grandeur de l’année qui commence et qu’on espère pleine de promesse et de succès sur le plan économique avec la matérialisation des grandes réalisations. Grandeur pour l’Afrique dont de nombreux pays vibreront au rythme des compétitions sportives et au rythme des élections présidentielles dans d’autres pays africains. Grandeur pour le continent qui va accueillir dès ce mois de janvier la phase finale de la Coupe africaine des nations de football, dont les villes de Libreville au Gabon et Malabo en Guinée Equatoriale en sont les principales hôtes. Fait notable, l’absence remarquée des Lions indomptables du Cameroun. Et puis en juin, ce sera autour de la capitale britannique Londres d’accueillir la cohorte mondiale de sportifs toutes disciplines confondues. Tous les pays africains y sont conviés, l’essentiel étant de participer.

Et les Camerounais aussi.
Tous les jours, au quotidien, la tâche des journalistes et rédacteurs de votre site est de fidèlement rendre compte et mettre à disposition des informations et les fait sociaux majeurs. Nous sollicitons votre soutien dans ce besoin d’accès à l’information vraie. L’autre souci étant de trouver ces Camerounais qui, dans le monde entier, brillent par leur intelligence et cette grande capacité d’adaptation quelle qu’en soit la situation. Ils sont directeurs commerciaux, directeurs marketing, directeurs généraux, médecins, avocats, experts comptables, enseignants, chercheurs, mais aussi journalistes, stylistes, musiciens, homme de scènes. Ils vivent sur le continent et aux quatre coins de la planète. Notre devoir, vous les faire découvrir afin de partager avec nous, avec vous, leurs passions, leurs enfances, leurs rêves et leurs regrets. Ces talents et ses profils hors pair, on les trouve – et en grand nombre – au berceau de nos ancêtres. Ce sont ceux qui portent en eux le rêve d’un Cameroun qui un jour sera meilleur, vivant et reconnaissant envers les talents de ses enfants.


En attendant que ce jour arrive, le soleil s’est couché sur 2011. Une année bien remplie s’est donc écoulée. Merci aux soutiens de plus en plus nombreux que nous avons reçus sous forme de réactions, de mails et d’appels. Ce journal est le nôtre mais aussi et surtout le vôtre. Avant de penser à ce qui nous attend tous pour 2012, cette précision valait la peine d’être relevée.

Bonne année 2012!



A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé