› Eco et Business

Cameroun : une zone industrielle textile en gestation à Yaoundé

Photo de famille des Journées portes ouvertes de la GIZ

Grâce à la coopération allemande, la mairie de Yaoundé II va être dotée d’un espace pour le développement de l’industrie du textile et de l’artisanat.

L’annonce a été faite par Yannick Martial Ayissi, le maire de la commune de Yaoundé II ce mardi 29 novembre 2022. C’était à l’occasion des Journées portes ouvertes de Camtex Lab pour le développement du secteur textile au Cameroun.

Pour l’élu municipal : « l’incubateur/accélérateur du Cameroun CAMTEX LAB s’établit comme le laboratoire de fabrication (Fablab) du renouveau industriel du textile camerounais, et ambitionne ainsi de faire émerger des statut-ups textiles dans notre commune. C’est dans cette optique que les Journées portes de CAMTEX LAB sont organisées pour la sélection des projets qui seront accompagnés ».

Le maire invite donc ses concitoyens, femmes, jeunes et artisans et tous les entrepreneurs potentiels à soumettre massivement des idées et projets pour y être accompagnés par des professionnels utilisant des méthodologies innovantes.

C’est dans ce sillage, que la Conseil municipal de commune de Yaoundé II a , en date du 6 juillet 2022, a délibéré en émettant un avis favorable à la mise à disposition de ce projet, d’un site d’environ 2 hectares sis à Mokolo Elobi, jouxtant aussi bien le quartier Briqueterie que le marché Mokolo, pour la construction d’une zone industrielle durable dédiée au développement de la filière coton-textile confection made in Cameroon.

Une hôtesse distribuant les dépliants de CAMTEX LAB à un commerçant à la Briqueterie

Après les discours de circonstances tenues à l’esplanade de la Mairie de Yaoundé II, la caravane de CAMTEX LAB s’est déportée au quartier Briqueterie qui abrite la principale place du marché de la confection du textile dans la capitale camerounaise. En faisant du porte-à -porte, les hôtesses en distribuant des dépliants, ont pris soins d’expliquer l’initiative de CAMTEX LAB, qui se positionne d’entrée de jeu comme une « plateforme » d’accompagnement de nos entrepreneurs et artisans d’un côté, et comme une solution inclusive à la filière coton-textile-confection de l’autre côté.

Le convoi de CAMTEX LAB a clôturé cette première étape des Journées Portes ouvertes de la GIZ par une escale au Centre international de l’artisanat. Lors des exposés, les potentiels entrepreneurs ont vite compris qu’une nouvelle ère s’ouvre à eux. Ils pourront s’ils sont retenus voir leurs affaires être boostée davantage.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top