Sport › Football

Cameroun: Union de Douala disputera la champions league africaine

L’équipe est 2e au classement après sa victoire sur As Matelot à Douala par 3 buts à 1

L’équipe est 2e au classement après sa victoire ce mercredi, 10 juin sur As Matelot à Douala par 3 buts à 1, lors de la 26é et dernière journée du championnat élite one.

Mission accomplie
Il faut dire que cela n’a pas été évident, par ce que jouer contre un adversaire qui n’a aucune pression, ce n’est pas très souvent aisé. C’est l’union qui avait tout a gagné, et les joueurs se sont lancés dans la recherche effrénée de la victoire. Il a fallu durement tirer sur la sonnette d’alarme pour qu’ils marquent en deuxième mi-temps. Mission accomplie par ce qu’il fallait d’abord remettre les pendules à l’heure et pouvoir entrevoir une possibilité africaine entre la coupe de la confédération (Caf) et la champions league africaine. Je crois que c’est finalement la champions league et il faut être plutôt heureux, par ce que cela a été l’objet d’un très long et laborieux parcours.

Emmanuel Ndoumbé Bosso, entraîneur de Union de Douala
Journalducameroun.com)/n

Nous sommes contents de notre maintien
Je ne peux pas dire que je suis déçu par ce score, mais je peux dire que je ne suis pas content tout simplement par ce que j’ai demandé aux enfants de se faire plaisir, et dès la fin, ils se sont faits plaisir mais ils ont exagéré. Sur le terrain, Union a mérité sa victoire, mais c’est une partie remise, c’est une grande équipe qu’on respecte. Sur le terrain, on avait au minimum les titulaires habituels, mais ce mercredi, on a voulu aussi faire confiance à quelques joueurs qui n’ont pas pris part au championnat. C’est pour ça que vous avez constaté qu’il y avait deux ou trois nouvelles faces qui nous ont aussi donné satisfaction. Se maintenir en première division, c’est l’objectif même de Matelot et aller le plus loin possible dans le cadre de la coupe du Cameroun, malheureusement à la coupe, on ne l’a pas fait. Mon avenir avec le club, est encore caché, au fur et à mesure que les jours vont passer, on verra. Je reste fidèle au club, car je pense qu’on ne peut pas accoucher par exemple un enfant et l’abandonner. Au jour d’aujourd’hui, il faut toujours être là où on est stable. Concernant ce championnat qui s’achève, je pense que c’est un championnat qui a été très disputé, même Danay, Mont Cameroun et Aigle qui descendent, ont des très bons joueurs. Cela a été un coup du sort. Quant à nous, on ne peut que se contenter de notre maintient en élite one.

Maurice Mpondo, entraîneur de As Matelot de Douala
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut