› Personnalités

Cameroun: l’université de Buea met fin au contrat de Felix Nkongho Agbor Balla après un sujet d’examen litigieux

Selon la décision signée du vice-recteur de l’université de Buea, le conseil de discipline mis sur pied pour étudier le cas de l’avocat anglophone a été “unanime” le 06 mai

 

L’université de Buea (Sud-Ouest Cameroun) a décidé de mettre fin au contrat de Felix Nkongho Agbor Balla comme enseignant de droit anglais au sein de la faculté de Droit et de Science politique dans ladite université. 

La décision, signée du vice-recteur de l’université de Buea, Pr Nol Alembong, le 06 mai, souligne qu’un conseil de discipline avait été mis sur pied le 03 avril pour étudier le cas de l’enseignant à la suite d’un sujet d’examen de fin de premier semestre donné dans le cadre du cours “Histoire politique et constitutionnelle du Cameroun”. Felix Nkongho Agbor Balla avait demandé à ses étudiants de déterminer la véracité de l’affirmation selon laquelle la crise anglophone a été déclenchée depuis 2016 par les avocats et les enseignants.

Les membres du conseil de discipline mis sur pied par l’université ont eu un verdict “unanime” pour mettre fin, “avec effet immédiat”, au contrat de Felix Nkongho Agbor Balla, a commenté le Pr Nol Alembong. Il avait été recruté au sein de l’université de Buea le 02 juin 2015.

L’avocat anglophone avait été détenu, entre le 17 janvier 2017 et le 30 août 2017, pour ses activités au sein du Consortium de la société civile anglophone. Ce dernier, dissous par le ministère de l’Administration territoriale qui le jugeait illégal avant l’interpellation de ses leaders, avait initié les villes mortes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en fin d’année 2016.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé