Eco et Business › Energie

Cameroun : usine de pied de Lom Pangar, quasi prêt

Usine de Pied de Lom Pangar

héodore Nsangou, le directeur général d’Electricity developement corporation, a récemment rendu visite à l’usine de Pied de Lom Pangar. Le maître d’ouvrage du projet s’est montré assez optimiste quant à l’avancée des travaux. A travers les colonnes de Cameroon tribune, il a précisé : « qu’avant la fin du premier semestre 2022, les 150 localités que nous avons prévu d’électrifier et raccorder à l’usine de Lom Pangar seront électrifiées. Nous sommes en train d’accélérer ce processus… ».  

Selon le quotidien gouvernemental, depuis quelque temps, l’assemblage des pièces encastrées a débuté. On peut voir des conduites forcées installées. Ce dispositif permet d’amener l’eau sous pression, du réservoir du barrage, jusqu’aux turbines installées dans la centrale hydroélectrique. Nombre d’autres équipements sont en cours d’acheminement par voie maritime depuis la Chine. Dans le même temps, la partie gros béton (génie civil) est presque achevée, à la satisfaction du top management de d’EDC.

Même constat pour ce qui est  de la ligne de transport de l’énergie entre Lom –Pangar et Bertoua. A terme, l’usine de pied, avec ses quatre turbines, va permettre la production de quelque 30 MW d’énergie pour électrifier la région de l’Est, entre autres. Le projet intègre également l’électrification rurale de 150 localités et villages, avec un poste de transformation de 90KV à Bertoua et les lignes de transport Bertoua-Batouri et Bertoua-Abong-Mbang.

L’objectif, d’après Théodore Nsangou, est que d’ici décembre, on soit en train d’attaquer les essais d’un certain nombre d’équipements. Ce qui permettra en mars-avril 2022, de faire fonctionner la première turbine.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé