Santé › Actualité

Cameroun : vaccination contre le Choléra

Vaccination contre le Choléra
La riposte du vaccin face au Choléra

Face à la recrudescence de la maladie, les autorités sanitaires ont procédé à l’administration des vaccins dans les zones les plus touchées.

1,137 cas pour 31 décès. C’est le taux enregistré de prévalence du Choléra dans la région du Sud-ouest au Cameroun. Une situation estimée alarmante.

Pour réagir face à cela, le ministère de la Santé publique lance une campagne de vaccination contre l’infection diarrhéique. L’administration orale du vaccin se fait dans les districts de santé des villes de Bakassi, Ekondo-Titi, Mbonge et Mundemba.

Le vaccin n’est administré qu’à ceux qui ont un an et plus. Pour le Délégué régional de la santé au Sud-Ouest, Dr. Eko Eko Filbert « nous essayons d’utiliser toutes les stratégies possibles pour diminuer le nombre de cas. La campagne est pour le moment réservée uniquement aux régions touchées en premier lieu ».

Pour le moment, seule la première dose du vaccin est administrée. Mais le Dr. Eko Eko indique qu’une seconde dose est prévue pour être administrée après deux semaines « prendre deux doses protège contre le choléra et nous empêche une mort causée par la maladie bactérienne » explique le Délégué régional.

A l’heure actuelle, la région du Sud-Ouest est la zone la plus touchée au Cameroun comparée aux autres trois régions frappées aussi par le Choléra. Selon le Dr. Jean De Dieu lragena de l’Organisation mondiale, OMS de la santé, le Sud-ouest 85% des cas.

Il ajoute par ailleurs « nous estimons qu’un grand nombre de personnes sera touché durant cette campagne de vaccination. Le vaccin est donc l’élément qui va solutionner le problème ».
Une opportunité saisie par l’OMS pour rappeler à la population l’importance d’entretenir une bonne hygiène de vie.

La campagne de vaccination va du 18 février au 31 mars 2022.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé