Politique › Institutionnel

Cameroun: vendredi 16 octobre 2015, déclarée journée de deuil national

C’est en hommage aux pèlerins camerounais morts à la Mecque, que le chef de l’Etat, Paul Biya, a signé le décret y relatif publié au sortir du Conseil ministériel qu’il a présidé jeudi à Yaoundé

Le président de la République, Paul Biya, a présidé, jeudi 15 octobre 2015, un Conseil ministériel. Celui-ci intervient après le réaménagement du Gouvernement du 02 octobre dernier. Trois points étaient au menu de la concertation.

1.Le 16 octobre 2015, journée de deuil national à la suite des tristes événements de la Mecque
Dans son propos liminaire, le chef de l’Etat est revenu sur le drame survenu le 24 septembre dernier à la Mecque, au cours duquel plusieurs compatriotes musulmans en pèlerinage aux lieux saints ont trouvé la mort. «Les informations en notre possession à ce jour font état de ce que 76 de nos compatriotes y ont laissé la vie. Une trentaine d’entre eux sont encore portés disparus au moment où je vous parle. Nos missions diplomatiques sur place poursuivent les recherches en liaison avec les autorités saoudiennes.»

Le président de la République a réitéré aux familles éprouvées ses sincères condoléances, ainsi que celles de la Nation toute entière. Il a ensuite annoncé qu’il avait instruit le déblocage d’une aide spéciale en faveur des blessés et des familles des victimes.

«J’ai également décidé, à cet égard, de décréter que la journée du 16 octobre 2015 serait une journée de deuil national.», a encore annoncé le chef de l’Etat. Une minute de silence a été observée en mémoire de ceux qui ont perdu la vie à la suite de ces événements.


prc.cm)/n

2.Instructions fermes au Gouvernement
Poursuivant les travaux, le Président de la République a donné tour à tour la parole au Premier ministre, chef du Gouvernement, Philemon Yang, et au ministre des Sports et de l’Education Physique, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. L’exposé du Premier ministre a porté sur l’évaluation du plan d’urgence triennal en vue de l’accélération de la croissance et l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations, décidé par le chef de l’Etat lors du Conseil ministériel du 9 décembre 2013. L’exposé du ministre des Sports a porté sur les préparatifs des Coupes d’Afrique des Nations féminine de 2016 et masculine de 2019.

Après ces deux interventions, le Chef de l’Etat a repris la parole pour sa communication spéciale. Le Président Paul Biya a donné des instructions fermes au Gouvernement en vue de la réussite des deux importants chantiers sus-mentionnés. «Le plan d’urgence et l’organisation des CAN sont pour le gouvernement de grands défis. Le gouvernement doit les relever.», a martelé le chef de l’Etat.


prc.cm)/n

Le président de la République a, par la suite, insisté sur la qualité de membre du gouvernement, appelant au sens des responsabilités des uns et des autres. «Servir son pays en qualité de membre du gouvernement est un honneur. Mais c’est aussi et surtout une responsabilité. Une lourde responsabilité. Je vous invite donc à l’assumer pleinement et à donner à l’action gouvernementale davantage de force et d’efficacité. Je l’ai dit et le répète aujourd’hui, nous avons une vision à long terme qui doit nous conduire à l’émergence à l’horizon 2035.»


prc.cm)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut