â€ș Politique

Cameroun : vers une augmentation de la redevance forestiĂšre

©Droits réservés

Le gouvernement entend porter le montant de la redevance forestiĂšre annuelle de 22 Ă  24 milliards FCFA en 2018.

Le ministre des ForĂȘts et de la faune Ă©tait devant la commission des Finances et du Budget le 4 dĂ©cembre dernier, pour dĂ©fendre l’enveloppe budgĂ©taire de son dĂ©partement ministĂ©riel pour l’exercice 2018. Pendant les dĂ©bats, Philip Ngole Ngwese a annoncĂ© que le Minfof a l’ambition de porter le montant global de la redevance forestiĂšre annuelle de 22 Ă  24 milliards francs Cfa, l’annĂ©e prochaine.

A cĂŽtĂ© de cela, le ministre a Ă©galement indiquĂ© que la taxe d’abattage devrait passer de 5 Ă  6 milliards FCFA au cours de l’exercice 2018. Une embellie attendue sur le plan financier, qui devrait aussi apporter la crĂ©ation d’emplois. Sur ce plan, « il sera question de porter le nombre d’emplois dans ce secteur de 34 000 Ă  36 000 », ajoute-t-il.


Pour parvenir Ă  ces objectifs, le Minfof a annoncĂ© qu’il va mettre en Ɠuvre quatre programmes. Il s’agit de l’amĂ©nagement et le renouvellement de la ressource forestiĂšre, de la sĂ©curisation des ressources fauniques et des aires protĂ©gĂ©es, de la valorisation des ressources forestiĂšres et non ligneuses et enfin de la gouvernance et l’appui institutionnel dans le sous-secteur forĂȘt et faune.

Ngole Ngwesse affirme avoir fait de la construction de l’immeuble siĂšge de son dĂ©partement ministĂ©riel une prioritĂ©, et indique que l’ouvrage coĂ»tera la somme de 14,5 milliards. L’enveloppe globale dĂ©fendue par le minfof s’Ă©lĂšve Ă  18,5 milliards de francs Cfa.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut