› Société

Cameroun : vers la mise en place des Conseils municipaux et Conseils régionaux de jeunes

L’initiative du gouvernement est de permettre aux jeunes de prendre une part active au processus de décentralisation.

Le 23 décembre 2020, le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique écrit à madame le maire de la ville dé Bafia, département du Mbam-et-Inoubou, région du Centre. Le ministre Mounouna Foustou invite l’édile de ce cette ville « à la réunion interministérielle sur la mise en place des Conseils municipaux de jeunes » qu’il va présider le mardi 29 décembre à Yaoundé.

Contacté, un responsable du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique informe que les Conseils municipaux de jeunes sont une initiative de ce département ministériel.  Il y aura par ailleurs des Conseils régionaux de jeunes et des Conseils municipaux de jeunes pour « que les jeunes prennent une part active au processus de décentralisation et développement de leur localité », indique-t-il.

Notre source ajoute que ces Conseils de jeunes seront mis en place dès février 2021, selon un calendrier qui doit encore recevoir l’accord du Premier ministre, mais qui sera communiqué dès janvier prochain.

D’après le ministère de la Jeunesse, il s’agira de « retenir un certain nombre de jeunes au sein d’une commune qui vont s’occuper exclusivement des problèmes des jeunes, porter la voix des jeunes au sein des communes et des régions ». Ils seront utilisés par «  la commune pour implémenter sa vision dans le secteur jeunesse », informe-t-on.

Les Conseils municipaux et régionaux de jeunes seront, espère-t-on au ministère, « un cadre d’échanges et de plaidoyer en faveur de la jeunesse ».

Le processus de décentralisation vient de connaitre un nouveau développement, le 22 décembre dernier, avec la constitution des premiers exécutifs régionaux du Cameroun.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé