International › APA

Cameroun : vers la ratification de l’accord de la Zone de libre-échange continentale

Le gouvernement camerounais a déposé un projet de loi à l’Assemblée nationale et au Sénat en vue de la ratification de l’accord portant création de la Zone de libre échange continentale (Zlec) a appris samedi APA de sources parlementaires.Ledit projet fait partie des trois projets déposés sur la table des députés réunis depuis lundi dernier respectivement à l’hémicycle du Palais des Verres de Ngoa-Ekellé et au Palais des Congrès à Yaoundé, dans le cadre de leur deuxième session ordinaire annuelle.

Cette ratification devrait permettre au Cameroun de renforcer sa coopération avec les autres pays du continent, de s’ouvrir à de nouveaux marchés, de maximiser ses ressources et d’approfondir l’intégration économique africaine à travers la création d’un marché unique.

Le 29 avril 2019, le seuil des 22 ratifications nécessaires pour son entrée en vigueur était franchi, d’où la démarche actuelle des autorités camerounaises de se conformer à cette disposition de l’Union africaine (UA).

Conformément à l’article 3 de cet accord signé par une quarantaine de pays dont le Cameroun le 21 mars 2018 à Kigali au Rwanda, « la Zone de libre échange continentale vise à créer un marché unique pour les marchandises et les services facilité par la circulation des personnes et des biens ».

L’objectif à terme étant d’approfondir l’intégration économique du continent conformément à la vision panafricaine d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique », telle qu’énoncée dans l’Agenda 2063.

Une Afrique intégrée économiquement à travers la création d’un marché libéralisé pour les marchandises et les services, la contribution à la circulation des capitaux et des personnes physiques et la facilitation des investissements entrent également dans les visées de la Zlec.

En plus de ces objectifs spécifiques, la Zlec vise à long terme, la création d’une union douanière continentale, la promotion et la réalisation du développement socio-économique inclusif, la promotion du genre et le renforcement de la compétitivité des économies des Etats aux niveaux continental et mondial.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé