› Eco et Business

Cameroun: vers une agence de promotion des énergies renouvelables

Les textes fondateurs de ce projet ont été « transmis au gouvernement depuis quelques jours », a révélé, lundi, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna

Le Cameroun envisage la création d’une Agence de promotion des énergies renouvelables, les textes fondateurs ayant été « transmis au gouvernement depuis quelques jours », a révélé, lundi 15 juin 2015, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna.

Cet organisme public dont la création est préconisée par la loi de 2011 régissant le secteur de l’électricité au Cameroun devrait donner un coup d’accélérateur à la promotion et au développement des énergies renouvelables dans le pays, notamment le solaire, l’éolien et la biomasse, qui sont actuellement les parents pauvres du secteur.

Selon les statistiques officielles, le mix énergétique du Cameroun est actuellement dominé par l’hydroélectricité, qui représente 73,3 pourcent de la production nationale, contre 1% pour cent seulement pour la biomasse et moins de un pour cent pour le solaire et l’éolien.

Les centrales thermiques produisent, quant à elles, 25 pour cent de l’énergie électrique consommée dans le pays.

Avec une capacité totale installée d’environ 1300 megawatts (mw), le Cameroun fait actuellement face à un déficit énergétique, avec des coupures d’électricité plus ou moins longues, une situation due à l’étiage que connaît le bassin de la Sanaga, fleuve où sont construits l’essentiel des barrages hydroélectriques du pays.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé