Santé › Conseils pratiques

Cameroun : voici comment éviter le choléra

Les mesures pour éviter le choléra au Cameroun
Le respect des mesures d’hygiène élémentaire, principale disposition pour éviter le choléra

Face à la progression de l’épidémie de choléra au Cameroun, chaque Camerounais est appelé à se prémunir contre la contamination au vibrion cholérique. Voici les mesures  individuelles à prendre pour éviter la maladie.

Le choléra est de retour au Cameroun depuis le 27 octobre 2021. Les autorités sanitaires ont déjà enregistré 1102 cas d’infection et 32 décès. Le choléra est considéré comme « maladie de la saleté » ou « maladie du péril fécal ». Il se manifeste par des vomissements, la diarrhée liquide, une soif constante, des crampes musculaires, une déshydratation sévère et même l’insuffisance rénale. Le choléra se transmet par des aliments et par l’eau. Mais il peut être évité par de simples gestes. Il s’agit du respect des règles d’hygiène élémentaire.

En effet, selon le sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les pandémies au ministère de la Santé publique, l’observance des mesures préventives peut suffire à barrer la voie à l’épidémie et à rompre la chaine de contamination.

Dr Linda  Esso prescrit que « nous devons respecter les règles d’hygiène. Donc il faut régulièrement se laver les mains à l’eau propre et au savon avant de manger et après avoir été aux toilettes.  Il faut consommer une eau potable ou probabilisée  par les diverses méthodes de potabilisation de l’eau (filtrer, javelliser ou bouillir). Il faut consommer des aliments bien cuits. Et surtout en cas de symptômes de choléra, diarrhée ou de vomissement, rapidement se rendre dans la formation sanitaire la plus proche ».

 En cas d’indisponibilité de l’eau potable, un désinfectant contenant au moins 60% d’alcool peut être utilisé pour désinfecter les mains.

Des professionnels de la santé recommandent d’éviter de manger de la viande crue ou peu cuite, des fruits et légumes non cuits. Il ne faut jamais consommer des fruits non épluchés. En cas d’indisponibilité de l’eau potable, il est conseillé d’utiliser de l’eau chimiquement traitée, embouteillée pour brosser les dents, laver la vaisselle, préparer de la nourriture et faire de la glace. Ajouté à cela, la vaccination peut aider à mieux se prémunir de la maladie.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé