› Economie

Cameroun : voici les projets économiques pour 2023

Ils ont été présentés le 28 novembre 2022, devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée Nationale, par le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Paul TASONG.

Voici les priorités du ministère de l’Economie pour l’année 2023. Pour le compte de l’année 2023, le Ministère de l’Economie sollicite une dotation budgétaire de 62,233 milliards de FCFA, dont 25,173 milliards pour le fonctionnement et 37,060 milliards destinés à l’investissement.

Dans ce projet de Plan, les ressources allouées au fonctionnement connaissent une augmentation de 5,480 milliards de FCFA par rapport à 2022. Selon Paul TASONG, cette augmentation découle principalement du relèvement des financements extérieurs alloués au fonctionnement de certains projets et programmes de coopération.

Selon Minepat, « les activités à mener en 2023 restent arrimées à la cartographie des programmes du MINEPAT… Il sera question de poursuivre entre autres : la mise en route progressive du Programme d’Impulsion Initiale (P2I) et des plans et programmes phares de la SND 30 ; la finalisation du plan de zonage du territoire national ainsi que des schémas régionaux d’aménagement du territoire en cours d’élaboration ».

 Aussi, l’accent sera mis sur l’intensification des efforts visant à transformer structurellement l’économie nationale, à travers une plus grande diversification de l’économie, la dynamisation du secteur privé, le renforcement des activités d’import-substitution et de transformation locale de nos matières premières et l’amélioration du climat des affaires.

 Le MINEPAT veillera également à consolider le dispositif de préparation des projets, à l’effet de maximiser le taux d’exécution du budget d’investissement public. S’agissant du Programme 023, l’objectif visé est d’améliorer la nature et la portée de la contribution des partenaires extérieurs au processus de développement du Cameroun et de poursuivre l’intégration régionale. Ceci, à travers l’opérationnalisation des nouveaux instruments financiers islamiques participatifs ainsi que les mécanismes de coordination de l’aide chinoise au Cameroun, le suivi de la mise en œuvre du PREF-CEMAC et de la Stratégie nationale relative à la Zone de Libre Echange Continentale Africaine, la poursuite de la mise en œuvre des APE et de leurs impacts sur l’économie camerounaise.

Enfin, pour ce qui est du Programme 024, il est prévu le renforcement des missions d’audit et de contrôle, afin de proposer des mesures utiles à l’amélioration et l’efficacité des services du MINEPAT.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top