Santé › Actualité

Cameroun: Voici les statistiques du paludisme dans le Littoral en 2009

Elles viennent d’être publiées par la délégation régionale de la santé du Littoral à Douala

Au-delà des différentes festivités, la 3ème journée mondiale de lutte contre le paludisme célébrée dimanche, 25 avril, a été l’occasion pour le gouvernement via le ministère de la Santé publique de faire la lumière sur l’état de la maladie au cours de l’année 2009. A ce titre, la délégation régionale de la santé publique du littoral a donné ses statistiques dans un document de trois pages.

Sur le plan épidémiologique
Le paludisme a constitué la cause de 42,88% de consultation chez les enfants de moins de 5 ans, 26,34% chez les enfants de 5 ans et 28,03% chez les femmes enceintes. Sur le plan hospitalier, 51,50% des enfants âgés de moins de 5 ans ont été hospitalisés de suite de paludisme en 2009, 36,75% des enfants de plus de 5 ans et 50,73% de femmes enceintes.

Sur le plan préventif
Voilà deux ans que l’unité de lutte contre le paludisme via les différents districts de santé du Littoral procède à la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées. Cette opération concerne notamment les femmes enceintes et les familles ayant en leur sein des enfants de zéro à cinq ans. Jusqu’en décembre 2009, cette unité a distribué 29 593 moustiquaires imprégnées d’insecticide, soit un taux de distribution évalué à 53,80% et 92,47% pour les enfants de moins de 5 ans. La délégation régionale de la Santé publique précise qu’au moment où ces statistiques sont données, un stock important de moustiquaire est en attente d’imprégnation dans les districts de santé de cette région. Une fois l’opération effectuée, les moustiquaires seront distribuées gratuitement aux habitants. Bonne nouvelle, la délégation annonce que pour cette année 2010, les moustiquaires seront distribuées à toutes les populations.

La prise en charge
Cette année également, le paludisme simple ou grave doit être confirmé par un test de diagnostic rapide, TDR, et une microscopie. Ce n’est qu’après ces étapes que la maladie sera soignée. La prise en charge du paludisme est toujours à base d’ACT dont la seule subventionnée est la combinaison Artésunate Amodiaquine, AS-AM. Les prix du médicament vont de 70F CFA à 200F CFA. En 2009 dans le Littoral, 60, 95% des enfants de moins de 5 ans ont été soignés à l’aide des ACT et 55,72% des enfants âgés de plus de 5 ans.


www.lbcdcb.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé