Société › Société

Cameroun: Yaoundé accueille les fonctionnaires des bureaux nationaux d’Afrique francophone d’Interpol

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le DGSN Edgar Alain Mebe Ngo’o

C’est à l’école nationale supérieure de police de Yaoundé qu’a eu lieu le 23 juin 2009, la cérémonie d’ouverture de la cession de formation des hauts cadres des bureaux centraux nationaux de police Interpol d’Afrique Francophone. Cette cérémonie intervient au lendemain de l’inauguration en mai 2009, du siège régional d’Interpol Afrique centrale à Yaoundé la capitale Camerounaise. La cession de formation entamée à Yaoundé est donc une suite logique du processus de lutte contre le banditisme dans les pays d’Afrique francophones. Une fierté pour le Cameroun qui se voit ainsi honoré par cette organisation de police internationale. La salle de conférences de l’Ecole nationale de Police de Yaoundé, était bondée de monde à l’occasion de l’ouverture de ce 7e cycle régional de formation des fonctionnaires de police des bureaux centraux nationaux Interpol des pays d’Afrique d’expression française. Une session de formation qui permettra à coup sûr aux différents représentants des administrations de police concernés, de maitriser avec aisance les ficèles d’Interpol dans le cadre des actions de paix de défense et de sécurité transfrontalière. Maitriser aussi les techniques et les normes et les règlements de l’organisation. La cérémonie d’ouverture, présidée par le délégué général à la Sûreté nationale Edgar Alain Mebe Ngo’o, a été rehaussée par la participation du représentant du Secrétaire général de l’OIPC Interpol, du chef du bureau régional Afrique centrale, et de nombreux hauts cadres de la police Camerounaise. En ce qui concerne la formation, des experts du bureau central d’Interpol à Lyon ont fait le déplacement de Yaoundé tout comme ceux du bureau régional.

Dans son mot d’ouverture, Edgar Alain Mebe Ngo’o Délégué Général à la Sûreté Nationale(DGSN) s’est appesanti sur la modules de formation, ainsi que les enjeux qui l’ont motivée. On y voit déjà un signe de la mondialisation qui englobe quasiment tous les domaines stratégiques tels que la sécurité. A cela s’ajoute le partage des bases de données pour que le réseau Interpol soit toujours un gage d’efficacité. Edgar Alain Mebe Ngo’o, n’a pas manqué de souligner que tout ceci devra faciliter les recherches et les recoupements en temps réels sur la signalisation de malfaiteurs recherchés. Ainsi que les documents, les uvres volés entre autres. C’est un véritable soutien pour la lutte contre la criminalité internationale. Globalement, la formation permettra une initiation au système mondial d’exploitation de communication d’Interpol Interpol 24h/24,7jours/7(, I 24-7). Pour rappel, Edgar Alain Mebe Ngo’o a affirmé que le système d’Interpol a déjà été entendu dans les domaines tels que la sécurisation des frontières ports et aéroports. Un bon projet en somme pour l’image et la sécurité du Cameroun. La lutte contre la criminalité et le grand banditisme va certainement s’intensifier au terme de cette formation salutaire. Edgar Alain Mebe Ngo’o voudrait donc que les participants surtout camerounais, assimilent avec beaucoup de sérieux les enseignements et autres notions qui seront donnés par les experts de la formation.

Edgar Alain Mebe Ngo’o Délégué Général à la Sûreté Nationale(DGSN)
Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut