› Société

Cameroun-Yaoundé : des employés d’Hysacam en grève

Les employés d’Hysacam en grève
Engin et personnel d’Hysacam

Ils ont observé un arrêt de travail lundi 25 avril 2022 pour revendiquer les meilleures conditions de travail.

Certains employés de la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), entreprise en charge de la collecte des ordures dans les villes, sont en colère. Alors que le maire de la ville de Yaoundé Luc Messi Atangana menace de sanctionner les habitants qui s’aviseraient désormais à déposer les ordures n’importe où, ces travailleurs exerçant à Yaoundé ont déposé pelles, balais et seaux poubelle. Ce 25 avril, ils se sont réunis au siège de la société au lieu-dit voirie municipale de Yaoundé pour porter haut leurs réclamations.

Les employés en colère disent acheter eux-mêmes le matériel de travail avec leur propre argent. Ils disent parcourir de grandes distances entre des quartiers de la ville à pieds pour rallier les lieux de travail.  Le personnel revendique l’assurance maladie, les allocations familiales et surtout deux mois d’arriérés de salaire.

Pour se  faire entendre, les grévistes ont entrepris d’aller en masse devant l’administration, refusant de constituer une délégation de cinq personnes tel que demandé par la direction. Ils ont refusé de se faire représenter par les délégués du personnel. Ils ont entamé des négociations sur la base d’une liste de revendications dressée. Comme voie de sortie de la crise, les employés exigent en même temps le payement des arriérés et la prise en compte des allocations familiales ainsi que de l’assurance maladie.

Ce mouvement de grève survient moins de trois mois après la grève de l’ensemble du personnel d’Hysacam. En fin d’année 2021, à la veille du début de la Coupe d’Afrique des nations de football Can 2021, la ville de Yaoundé a été la capitale des dépotoirs et d’odeurs nauséabondes. La solution apportée pour résoudre le problème d’arriérés de salaires n’aurait donc été que de courte durée.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé